Diverses facettes du travail à domicile en Suisse Reviewed by Christian Alexandre Dasen on . Depuis plusieurs années le travail à domicile est vu comme la solution idéale aux difficultés à concilier vie privée, familiale et travail, aux problèmes de cir Depuis plusieurs années le travail à domicile est vu comme la solution idéale aux difficultés à concilier vie privée, familiale et travail, aux problèmes de cir Rating: 0

Diverses facettes du travail à domicile en Suisse

laptopDepuis plusieurs années le travail à domicile est vu comme la solution idéale aux difficultés à concilier vie privée, familiale et travail, aux problèmes de circulation posés par les pendulaires et plus généralement comme accès à une qualité de vie supérieure. Le développement d’internet et la baisse des coûts de communication ont rendu possible ce qui semblait inimaginable il y a une génération seulement. Tous les acteurs suisses – gouvernement, entrepreneurs, salariés – semblent convaincus de son potentiel positif pour l’économie et la société. Malgré tout il semble que sa mise en pratique se heurte encore à de nombreux obstacles et un certain flou juridique et fiscal.

Quelles sont les différentes formes du travail à domicile ?

I – Le télétravail

Logo_télétravail

Le télétravail, récolte un plus grand consensus car il est la forme de travail à domicile la plus simple : l’employeur délocalise son salarié et les deux gardent leurs droits et obligations, avec quelques avenants au contrat pour garantir la satisfaction mutuelle. Il s’agit généralement d’une partie seulement du temps de travail, 20% étant considéré comme l’idéal par 80% des personnes sondées. (1)

Le 13 juin dernier a d’ailleurs eu lieu la quatrième édition du Home Office Day national (2). Le projet est soutenu par sept conseillers nationaux et est sponsorisé par Swisscom, Witzig et Microsoft (www.homeofficeday.ch). Un badge numérique à été crée en collaboration avec jobs.ch afin d’encourager les employeurs à voir cette possibilité comme un “label de qualité”.

En pratique cependant, tout semble plutôt se passer outre-Sarine, les sondages sont réalisés en allemand par la FHNW (3) et la grande concentration des entreprises “Home-office friendly” se situe entre Berne et Zürich. En suisse-romande n’ont participé que agenda.ch à Genève, One Partner SA, Hoewler Consulting, Quod SA et why! open computing SA à Lausanne.

II – Le statut d’indépendant

Il y a toujours eu les travailleurs indépendants, créateurs de leur propre société, dont le bureau se situait souvent dans une pièce du domicile. Leur statut juridique et fiscal est clairement défini même si leur revenu n’est garanti par aucune structure externe. Les journalistes, les informaticiens, les divers consultants et les artistes ont adopté le terme anglo-saxon de « freelance ». Ils vendent leurs services à différents employeurs sans contrat à long terme et soumettent habituellement une facture pour être payés. Ce sont généralement des gens de haut niveau de compétence dans une niche économique pointue. Là aussi, la liberté se paye par une certaine précarité.

III – Le portage salarial

C’est un statut mixte tentant de combiner les avantages d’être salarié et ceux d’être indépendant, en exécutant des missions ponctuelles au sein d’entreprises. La médiation entre celui qui offre ses services et l’entreprise qui l’emploiera temporairement se fait en ayant recours à une entreprise de portage salarial. Ces entreprises sont de nouveaux acteurs sur le marché du travail à domicile en Suisse et sont à surveiller car ils ont pris beaucoup d’ampleur dans les pays anglo-saxons et en France déjà. Nous publierons prochainement un article détaillant cette activité.

SOURCES :

(1) Le Matin 12.06.2013 ( www.lematin.ch)

(2) ComInMag.ch 03.06.2013 ( www.cominmag.ch)

(3) FHNW – Hochschule für Technik Nord-West Schweiz (www.fhnw.ch)

photo credit: jDevaun via photopin cc

A propos de l'auteur

Nombre d'entrées : 3

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Image CAPTCHA
*

© 2014 - Tous droits réservés - Geneva Business News

Retour en haut de la page