Agent de voyage Reviewed by GBNews-Reporters on . Entretien avec Monsieur Delay, directeur adjoint de l'agence de voyages Fert & Cie à Genève, passionné par son métier d'agent de voyage et ses nombreuses découv Entretien avec Monsieur Delay, directeur adjoint de l'agence de voyages Fert & Cie à Genève, passionné par son métier d'agent de voyage et ses nombreuses découv Rating:

Agent de voyage

Entretien avec Monsieur Delay, directeur adjoint de l’agence de voyages Fert & Cie à Genève, passionné par son métier d’agent de voyage et ses nombreuses découvertes à l’étranger. Il n’est d’ailleurs jamais à court d’anecdotes sur ses nombreuses rencontres, que ce soit avec le Commandant Cousteau ou le célèbre explorateur des pôles, l’ethnologue Paul-Emile Victor!

Fert &cie, créé par la famille Fert en 1871 sous un autre nom, comprend quatre agences : deux à Genève qui emploient plus de cent personnes, une à Zürich et la quatrième à Pékin. Fert & Cie, c’est aussi Fert Golf, Yachting / Cruises, Villas (résidences de rêve), Heliski, Voyages d’affaires, Events, « Chinagate » (division spécialisée dans le conseil aux entreprises du secteur du tourisme et du luxe désirant s’établir sur le marché chinois) et Transports.

Rak Niel
© Rak Niel

Quel est votre parcours?

Mon parcours est «sinueux».Mon baccalauréat terminé, mes parents souhaitaient que je devienne ingénieur et me font entrer, malgré moi, dans une société construisant des postes de télévision que je quitte très rapidement. Mon vœu était de rejoindre deux copains à l’Ecole hôtelière de Tournai en Belgique dont je sors premier de la promotion.

Je pars ensuite à Nice où je décroche un Brevet de Technicien supérieur avec brio. Mes enseignants me conseillent de persévérer dans cette voie. J’intègre alors l’Université de Chambéry option Gestion et Marketing où j’effectue un stage de gestion que je trouve ennuyeux.

Ma rencontre avec Roger Bussat, qui dirigeait Touriscar, m’amène à être accompagnateur occasionnel pour cette société. J’ai l’opportunité de devenir animateur en Tunisie pendant une année au Club El Kantaoui. Je reviens en France suite à la naissance de mon enfant. Deux jours après, je rencontre Jean Bussat qui me propose de participer à l’élaboration de la brochure Touriscar à Genève, ce que j’accepte. Après 14 ans de collaboration, je prends une année sabbatique et rentre chez FERT en tant qu’agent de voyages, pour devenir « conseiller en voyages ».

Je rêvais de travailler pour Jean-Claude Fert, que je décris comme un visionnaire et un précurseur. L’agence FERT est la seule à être informatisée dès 1980, pour l’émission des billets d’avion.

#INSERTSTART-right:

Agent de voyage: où se former?

Suisse Romande

Ecole Club Migros
5 rue du Prince
1204 Genève
022 319 61 61
Formation de 6 mois à une année
Prix : CHF 5’200.-
Diplôme IATA

Ecole Lejeune
19 rue du XXXI décembre
1207 Genève
022 735 75 22
Formation sur 6 mois (cours du soir)
Prix : CHF 5’200.-
Diplôme IATA

Ecole Internationale Tunon
2 rue Adrien Vallin
1201 Genève
022 732 83 20
Formation sur 2 ans
Prix : CHF 15’000.- par année
Diplômes DEES, Master Européen

Académie de langues et commerce
118 rue du Rhône
1204 Genève
022 731 77 56
Formation sur 10 mois
Prix : CHF 5’900.-
Diplôme IATA

Ecole ATHENA
10 rue des Terreaux
1003 Lausanne
021 323 22 84
Formation sur trois trimestres de 10 à 12 semaines chacun
Prix : CHF 3’550.- par trimestre + CHF 590.- inscription IATA
Diplôme IATA

Ecole Club Migros
3 rue du Musée
2000 Neuchâtel
058 568 83 50
Formation 175 leçons
Prix : CHF 5’200.-
Diplôme IATA

Ecole Club Migros
4 Rue Hans Fries
1700 Fribourg
058 568 82 75
Formation 175 leçons
Prix : ChF 4’500.-
Diplôme IATA

#INSERTEND:

D’où vient votre intérêt pour ce métier? D’où est venue votre passion pour les voyages?

Ma passion date de ma rencontre avec Roger et Jean Bussat de Touriscar.
Je me suis également rendu compte que j’avais en moi une vocation cachée quand mon père qui conduisait des locomotives m’a fait voyager dans sa locomotive. Mon oncle y est aussi pour quelque chose en m’offrant mon premier voyage en avion à destination de Londres à l’âge de 10 ans.

Ma première incursion en Suisse à l’âge de 13 ans m’enthousiasme. Je visite Genève, Montreux, St Gingolph et Lugano. Je me promets d’y revenir un jour. A 25 ans, en effet, je reviens à Genève.

De quelle formation particulière doit-on disposer pour occuper un tel poste?

La passion des voyages et être à l’écoute de nos interlocuteurs.

Existe t-il une formation spécifique pour devenir agent de voyage? En quoi consiste-t-elle? Et combien de temps dure-t-elle?

L’apprentissage d’agent de voyage qui dure trois ans permet d’alterner les cours et la formation en entreprise. Il existe des écoles privées telles que l’Ecole club Migros où j’ai notamment enseigné et l’Athena School Lausanne. Les collaborateurs peuvent venir de tout horizon, mais sont tous professionnels que ce soit dans le back-office, le domaine de l’événementiel ou commercial. Pour exemple, au sein de l’agence dont je m’occupe, les collaborateurs ont suivi des filières différentes : secteur bancaire, études de droit, de géographie.

En ce qui concerne le golf et le yachting, nous nous référons à des spécialistes, car il est plus facile d’apprendre à un golfeur ou à un skipper le métier d’agent de voyage que l’inverse. Chaque membre de l’équipe que je dirige a un poste bien défini. En revanche, la construction d’un voyage étant un puzzle, le groupe travaille en interaction et se consulte de manière constante.

Quelles sont les qualités essentielles pour exercer cette profession?

Je suis convaincu que la passion est le moteur essentiel de notre activité. Le relationnel occupe également une place importante. Il faut être à l’écoute des clients pour être à même de leur construire un voyage à la hauteur de leurs attentes et de le personnaliser. L’organisation d’un voyage est un art. Ma mission n’est pas de vendre mais de conseiller. Elle consiste précisément à préparer l’avant, veiller au bon déroulement du pendant et de l’après séjour. En un mot, assurer le suivi de chaque dossier avec les correspondants du monde entier.

Les qualités essentielles que l’on doit posséder sont le goût de la découverte, la curiosité et l’envie d’apprendre et de partager.

Avez-vous rencontré des difficultés pour atteindre vos objectifs?

Je n’ai pas rencontré de difficultés majeures pour atteindre mes objectifs. Un déclic s’est opéré et j’ai suivi mon instinct. Il faut positiver. Hormis une petite anecdote, lorsque j’ai affirmé que je parlais allemand pour obtenir le poste d’animateur en Tunisie, alors que je n’en articulais pas un traître mot. Cela m’a valu une nuit blanche pour pouvoir maîtriser quelques répliques!

Quels aspects vous plaisent le plus?

Avant tout, c’est l’aspect relationnel et transmettre ma passion à mes clients. Pour les clients qui veulent un vrai voyage préparé, il faut les connaître, les faire parler d’eux, de leurs goûts, de leurs professions afin de concrétiser leurs rêves. Mon plus grand bonheur est de sentir la passion se refléter dans les yeux de mes interlocuteurs.

Comment mesure-t-on la réussite dans ce milieu?

C’est la satisfaction apportée à la clientèle.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes désireuses de suivre cette voie?

Il faut avant tout être curieux, avide de connaissances, aimer les gens, aimer les voyages, savoir faire plaisir, savoir partager les différentes cultures.

Selon vous, comment les agences réagissent-elles face à la crise?

Je n’aime pas employer le mot « crise ». Elle existe cependant et touche plus particulièrement la classe moyenne. Il est évident que de plus en plus de personnes viennent glaner des informations à l’Agence et effectuent ensuite leurs recherches et leurs réservations sur Internet. A ce propos, certaines agences en France demandent une participation de € 30 aux futurs clients dès leurs premières requêtes, remboursables sur l’achat d’un voyage. Ce qui provoque une polémique dans le milieu. En revanche, en Suisse, le projet est à l’étude et doit faire l’unanimité dans la profession. Notre force à l’Agence Fert est que nous préparons des devis crédibles.

Notre vocation est de construire un voyage et non pas de vendre un séjour, c’est toute la différence.

A propos de l'auteur

Nombre d'entrées : 2839

Laisser un commentaire

Image CAPTCHA
*

© 2014 - Tous droits réservés - Geneva Business News

Retour en haut de la page