Apéro’sfair

Print Friendly, PDF & Email

La civilisation, qu’est-ce que c’est, sinon la caserne, le bureau, l’usine, les apéritifs et les garçons de banque ? A la fin du XIXème siècle déjà, Alphonse Allais plaçait, au travers de cette réplique, l’heure de l’apéritif comme le point de rencontre indispensable des principaux fondements de nos sociétés. Plus d’un siècle plus tard, l’évolution ne semble toujours pas avoir remis en cause cet état de fait : l’heure de l’apéritif reste la clef de voûte permettant le lien entre l’homme économique et l’homme social. Et si cette institution semble à jamais figée dans le temps, elle n’en demeure pas moins innovante et créatrice lorsqu’elle est réaménagée par de jeunes talents. Fin 1996 Apéro’sfair a ainsi été créé sur un principe novateur : conserver les traditions ancestrales de l’apéro tout en en faisant un instant engagé et respectueux de l’environnement.

”
Karim Armanios & Tarek Khouri,
fondateurs d’Apero’sfair
© cvdb.ch
”
Soirée chez Chateau Carton
© cvdb.ch

Apéro’sfair se présente avant tout en tant que traiteur-organisateur d’événements durables, en travaillant avec des produits du terroir et de qualité, privilégiant ainsi le goût et la qualité des produits, leur production locale et respectueuse de l’environnement, remettant au goût du jour des légumes d’autrefois et oubliés. La bière y est artisanale, le café équitable, la viande séchée maison, les crudités de saison et d’autrefois… Mais plus encore que le respect de l’environnement, cette jeune entreprise s’engage aussi dans le respect de ses collaborateurs et de ses fournisseurs. C’est donc tout un état d’esprit qu’ont créé les deux fondateurs d’Apero’sfair que rien ne prédestinait à une telle réussite dans ce secteur. Un point commun les unissait cependant : l’un diplômé de l’IUHEI et l’autre ingénieur chimiste à l’EPFL rêvaient d’indépendance et rechignaient à demeurer dans ce qu’ils percevaient comme de grandes multinationales au caractère déshumanisé et à la hiérarchie déshumanisante. Partis de rien, à une époque où le développement durable n’était pas encore une mode, et malgré le pessimisme de certains, ils sont aujourd’hui parvenus à leur fin : allier le respect des relations humaines à celui de l’environnement, en créant un produit non standardisé. Ils bénéficient aujourd’hui de ce statut de first mover sur le secteur : les entreprises désireuses de montrer à leurs clients l’importance de l’environnement au sein de leur business model font désormais appel à Apero’sfair pour leurs soirées. Et malgré la crise actuelle, rien ne semble perturber l’activité.

Bien au contraire ! Mais si Apéro’sfair commence à entrevoir l’avenir dans l’expansion, celle-ci se fera selon les idéaux des deux créateurs ; le but n’étant pas le profit à tout prix, mais de trouver un point d’équilibre permettant d’allier vie professionnelle et vie privée et vie privée, et de remettre l’Humain au centre de tout.

Dans l’immédiat, la question essentielle à traiter reste celle de l’espace disponible : un agrandissement programmé permettra d’engager tout d’abord un chef cuisinier en emploi fixe, puis un maître d’hôtel. Le recrutement se fera selon les mêmes méthodes que pour les extras : sur recommandation tout d’abord, avant un entretien avec le candidat qui permettra de jauger son esprit d’initiative et sa motivation. La formation sur le terrain, plus globale que l’enseignement de l’Ecole Hôtelière, est grandement privilégiée. Et pour rester dans l’esprit militant d’Apero’sfair, à compétence égale, l’entreprise préfèrera embaucher des personnes en difficulté : chercheur d’emploi sur le long terme, problèmes financiers, outsiders…

L’avenir paraît donc optimiste pour cette petite société, la demande de « développement durable » de proximité et de qualité de la part des consommateurs ne cessant plus de croître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.