Assistants sociaux pour traders déprimés ?

Print Friendly, PDF & Email

Est-ce la tourmente financière qui pousse la première banque suisse (UBS) à recruter deux assistants sociaux pour son service interne de consultation ? Affectés à Zurich pour l’un et Lausanne pour l’autre, sont-ils là pour faire face au stress des traders, dont les nerfs sont mis à rue épreuve ces temps-ci ? « C’est un pur hasard », assure Rebeca Garcia, porte-parole. Le rôle de l’assistant social est de conseiller les collaborateurs et leur famille notamment sur les questions d’ordre psycho-social. Crise ou pas crise, le service social de la banque s’adresse avant tout aux collaborateurs s’estimant victimes de mobbing, souffrant d’alcoolisme ou d’autres difficultés. Un ex-employé d’UBS confirme néanmoins que la pression en ce moment serait énorme sur les employés. Car selon lui, « tout devient possible en ce moment, les employés de la banque vivent la situation comme les employés de Swissair l’ont vécue lors de la débâcle».

Source : LE MATIN Bleu http://social.lematin.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.