Chopard licencie: en attendant le salon de Bâle, 36 emplois ont été déjà été supprimés.

Print Friendly, PDF & Email

L’horloger Chopard a durement ressenti les effets de la crise durant le dernier trimestre 2008. Selon le vice-président Karl-Friedrich Scheufele, 13 personnes viennent d’être licenciées sur le site de Fleurier (NE) et 23 autres au siège de l’entreprise à Meyrin (GE). A l’heure actuelle, cette mesure s’avère suffisante mais M. Scheufele affirme cependant être dans l’impossibilité d’établir des prévisions, en tout cas pas avant la clôture du salon horloger (Baselworld). Il reste toutefois optimiste.

source: awp/fah/rq

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.