Comment bien faire passer un entretien d’embauche ?

Print Friendly, PDF & Email

Savoir s’entourer est un art. Et un art difficile. Point d’orgue du processus de recrutement, l’entretien d’embauche est une étape tout autant délicate pour le candidat que pour l’employeur. En effet, un mauvais choix peut avoir de lourdes conséquences sur votre entreprise. Comment, dès lors, maximiser ses chances de trouver la perle rare ?

entretien-embauche

L’erreur la plus fréquente commise par les recruteurs consiste à se focaliser sur le savoir-faire du candidat, ainsi que sur son expérience passée. A cette étape du recrutement, ce sont essentiellement le savoir-être et surtout les motivations du postulant qui doivent vous préoccuper. En effet, quelles que soient ses compétences, si les valeurs et les motivations de votre nouveau collaborateur sont contradictoires aux vôtres, ce sera l’échec. Prenez donc le temps de découvrir la personne qui est en face de vous, l’entretien d’embauche est avant tout un rapport humain !

Voici 10 règles à respecter :

  1. La préparation : vous devez avoir une excellente connaissance du poste à pourvoir, du dossier du candidat, et une liste de questions à lui poser.
  2. Le contexte de l’entretien est important : soyez disponible (réellement !), choisissez un lieu calme, et prévoyez d’y consacrer environ une heure.
  3. Définissez trois critères-clés que le candidat devra impérativement réunir, c’est-à-dire trois critères éliminatoires. Cela vous aidera à rester objectif. De même, vous pouvez définir trois critères « optionnels », pour départager d’éventuels ex-æquo.
  4. Utilisez des questions ouvertes au début, afin de favoriser les échanges. Cela créera une atmosphère plus détendue et permettra au candidat de s’exprimer.
  5. Par la suite, passez aux questions fermées, afin de susciter une prise de position (réponses par oui/non)
  6. N’hésitez pas à reformuler les propos du candidat, pour lever les doutes et vérifier votre compréhension avec vos propres mots ; mettez aussi les silences à profit, tant pour la reformulation que pour donner l’opportunité à votre interlocuteur de prendre l’initiative de la parole.
  7. Laissez le candidat s’exprimer, et incitez-le. Vous êtes là pour le découvrir. 80% du temps de l’entretien doit lui être dévolu.
  8. Provoquez des réactions ! Utilisez des questions du type « quelle est votre valeur ajoutée ? », « pourquoi devrais-je vous engager, vous plus que quelqu’un d’autre ?… »
  9. Vérifiez la connaissance que le candidat a de lui-même, et surtout ses motivations.
  10. Soyez deux à donner votre avis ; prévoyez un autre entretien avec l’un de vos collègues, ou recevez le candidat à deux. Même si le choix vous incombe, un autre regard vous aidera dans votre processus de décision.