GENEVE ET LA CULTURE ELECTRONIQUE (1/2)

Print Friendly, PDF & Email

 

La culture électronique, toujours en perpétuelle évolution, libère les corps et dépasse la barrière de la langue. En Suisse, cette scène est largement reconnue pour sa qualité et cela grâce à des artistes qui ont participé à son développement depuis bientôt 60 ans.

Au travers de ces deux interviews, vous découvrirez les deux festivals mythiques de la scène genevoise.

_______________________________________________________________________

(COVID19 = ATTENTION, tous les clubs de Genève restent fermés jusqu’à nouvel ordre) 

_______________________________________________________________________

 

MAPPING FESTIVAL – Visual Audio & Deviant Electronics – 11 au 24 mai 2020

 

Créé en 2005 par Boris Edelstein et articulé surtout autour du VJing, ce festival eut un succès immédiat et un essor considérable. Aujourd’hui dédié à l’art audiovisuel et aux cultures d’électronique déviantes, il est devenu un événement majeur du genre en Europe.

 

EXPÉRIMENTAL – TECHNOLOGIQUE – HUMAIN – DÉVIANCE – SUBVERSIF

 

Hendrik van Boetzelaer est un activiste culturel. Quand il me parle de son parcours, cet architecte, DJ, producteur de musique et programmateur musical du Mapping Festival pendant plusieurs années, je réalise que cette étiquette lui va comme un gant.

 

Ses envies pour l’édition 2020

Depuis cette année, il s’occupe de la direction et de la coordination artistique du Festival. Son plus gros challenge pour l’édition 2020 ? Ancrer une identité forte autour d’un festival plus altruiste, où les interactions humaines seront essentielles. En ces temps où les gens sont rivés sur leur portable, l’idée est plutôt amusante. Créer une action avec les personnes pour avoir plus de proximité prouve l’ouverture d’esprit du Mapping.

 

En plus de cela, l’appel à projet lancé au début de l’année offrira aux 10-15 nominés la possibilité d’être exposés durant 15 jours au sein de l’espace culturel Le Commun. Le festival 2020 risque d’être à la hauteur de la renommée internationale du Mapping !

 

Finalement, Au fil des ans, le festival a brillamment réussi à passer au travers des aléas de l’événementiel. Avant tout musicalement pointu, axé sur le visuel et la transformation de l’espace, le Mapping Festival met toujours en avant la culture électronique sous toutes ces formes et reste un incontournable du genre en Europe.

 

Lectures complémentaires : 

Genève et le cinéma par Caroline Collini

Festival du film et forum international des droits humains (FIFDH) par Caroline Collini

Geneva International Film Festival (GIFF) par Caroline Collini

 

Source : Mapping Festival

Crédits photo : Little Tumtitu

 

 

Caroline Collini Caroline Collini

Passionnée par la culture et les événements qui font vivre ma ville, j’ai un goût prononcé pour les arts vivants et la gestion d’événements culturels.

Relever de nouveaux défis, travailler et interagir avec mes coéquipiers, me ravis.

J’accompagne et j’assiste vos clients dans leur organisation et leur communication d’événements.

J’aime les rencontres, partager mes expériences et en faire de nouvelles.

Vous pouvez me contacter ! Nous avons sans doute, de nombreux intérêts communs !

#administration #organisation #création #communication web #médias sociaux #culture #événementiel #gestion de projet #assistanat #rédaction d'articles #arts vivants #danse #théâtre #cinéma #musique #slasheur #esprit d'équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.