Désendetter plus rapidement l’assurance-chômage ?

Print Friendly, PDF & Email

Afin d’accélérer le désendettement de l’assurance-chômage, une cotisation de solidarité de 1% (appelée «pourcent de solidarité») sera désormais aussi prélevée sur les salaires annuels supérieurs à 315’000 francs. La limitation du prélèvement à la tranche de salaires compris entre 126’000 et 315’000 francs, qui prévalait jusqu’ici, sera supprimée.

Le montant des dettes de l’assurance-chômage (AC) est élevé : il s’élève à 5,4 milliards de francs (situation à la fin octobre 2012). Pour contribuer à son désendettement, une cotisation de solidarité de 1% est prélevée sur la tranche des salaires non assurés compris entre 126’000 et 315’000 francs depuis le 1er janvier 2011. Ce pourcent de solidarité sera prélevé jusqu’à ce que la dette de l’AC soit amortie et que les fonds de roulement aient atteint 0,5 milliard de francs.

Afin de parvenir plus rapidement à cet objectif, la Commission de l’Economie et des Redevances du Conseil National a demandé la suppression du plafond du pourcent de solidarité fixé à 315’000 francs, approuvé à une large majorité par le Parlement.

Source: Secrétariat d’Etat à l’économie SECO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.