Espagne: Les emplois peu qualifiés n’attirent pas les chômeurs

Print Friendly, PDF & Email

Les emplois saisonniers en Espagne n’ont pas la cote, en dépit d’un taux de chômage dépassant les 20%.

Le secteur agricole étant en plein boom actuellement, uniquement 1’668 chômeurs ont répondu aux 7’800 postes à disposition pour la récolte des fruits.

Il est à relever que parmi les 3,9 millions de sans-emploi en Espagne, nombreux sont ceux qui n’aiment guère les postes requérant des investissements physiques et de surcroît mal rétribués.

Cette situation a fait réagir le Ministre du Travail, Celestino Corbacho: ‘Les chômeurs qui rejettent les offres de travail perdront leurs droits’avec la nouvelle réforme sur le Travail de cet automne, a-t-il précisé.

Selon le syndicat UGT, pour les Espagnols qui ont connu le faste économique avant la crise de 2008, il est difficile de travailler pour 5,3 euros de l’heure. Ces emplois sont destinés à une population latino-américaine, marocaine ou roumaine.

Source: Le Temps du 16 août 2010