Etel licencie 100 de ses 300 employés

Print Friendly, PDF & Email

La neuchâteloise Etel, spécialisée dans les biens d’équipements pour les secteurs des semi-conducteurs et des machines-outils, va se séparer du tiers de ses employés, soit 100 postes sur 300.

Victime indirecte de la crise économique, le principal employeur du Val-de-Travers se retrouve face à une chute importante de ses entrées de commandes essentiellement due au marasme actuel dans le domaine de l’automobile, de la téléphonie mobile, ou encore des ordinateurs.

ATS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.