Faillites : +31% de janvier à octobre dans la région lémanique

Print Friendly, PDF & Email

Selon une étude de Dun & Bradstreet, les faillites par insolvabilité se sont élevées à 1024 sur la période de janvier à octobre dans la région lémanique, soit une hausse de 31% par rapport à l’année dernière. Vaud détient la palme des faillites par insolvabilité avec une hausse de 37%, suivie de Genève (27%) et du Valais (23%). La région lémanique a enregistré la plus forte hausse du nombre de faillites en Suisse.

Dans les autres régions de Suisse, les hausses ont été beaucoup plus modérées (1-5%), le Tessin et le Mittelland enregistrant même un recul de 5% et 1% respectivement. Les secteurs présentant les risques d’insolvabilité les plus élevés sont l’hôtellerie, la restauration, le bâtiment et l’artisanat.

Dans la région lémanique, les faillites par défaut d’organisation (non comptabilisées dans les faillites par insolvabilité) ont crû de 67%, à 504 entreprises. La situation à Genève est préoccupante avec 345 faillites de ce type, soit presque sept fois plus que sur la même période de l’année dernière. Par contre, Vaud voit son nombre de faillites par défaut d’organisation diminuer de 44%.

La dynamique en matière de création d’entreprises n’est pas non plus du côté de la région lémanique : avec un recul de 4%, cette région partage la dernière place – en pourcent – avec Zürich. Le Tessin, la Suisse du Nord-Ouest et la Suisse Centrale enregistrent des hausses de 21%, 2% et 1% respectivement.

 

 

Source: Dun & Bradstreet, Etude du 22 novembre 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.