France : Comment licencier et fermer une entreprise en trois jours

Print Friendly, PDF & Email

L’entreprise iséroise Constructions Mécanique Bernard (CMB, mécanique industrielle) a annoncé via une note de service le licenciement de ses 25 collaborateurs et sa liquidation judiciaire. Les employés n’ont guère eu le temps de réagir, car trois jours après l’usine était fermée. Si les syndicats sont convaincus de l’illégalité de ces licenciements, la procédure de liquidation n’ayant été ouverte que plus tard, l’avocat du PDG de cette entreprise affirme que la procédure a été respectée,tout en reconnaissant la “maladresse” du procédé.

Source : AFP 28/07/09

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.