France : Inégalités salariales sanctionnées

Print Friendly, PDF & Email

Les sociétés françaises ont comme délai jusqu’au 31 décembre 2009 pour s’adapter à la loi du 27 mai 2008, concernant les pénalités appliquées aux entreprises qui ne négocieraient pas sur les irrégularités de rémunérations hommes/femmes.

Selon la CFDT (Confédération Française Démocratique du Travail), seulement en Bretagne, les écarts de salaires entre hommes et femmes seraient de l’ordre de 20%, spécialement dans l’agroalimentaire. Au niveau national, ils oscilleraient entre 7 et 37%.

Madame Claudie Mignard, conseillère à l’égalité professionnelle à l’Union départementale CFDT du Finistère, déclare qu’ « il est difficile d’avoir de bons rapports de situation comparée dans les entreprises de moins de 200 salariés car elles n’ont pas de commission d’égalité professionnelle ». Mme. Mignard affirme aussi qu’ « il y aura des pénalités pour les entreprises qui ne prévoient pas une résorption des écarts salariaux. Ces pénalités seront de l’ordre de 1% de la masse salariale »

Source : Le Télégramme 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.