France: la SNCF poursuivie pour ses retards

Print Friendly, PDF & Email

L’avocat d’une jeune femme de 24 ans a assigné la SNCF en justice « pour défaillance contractuelle et non-respect de l’obligation de ponctualité » devant le tribunal de grande instance de Paris. En période d’essai pour un mois renouvelable, devant apparemment déboucher sur un CDI, la jeune femme s’est vue remercier par son employeur, pour ses retards répétés. La jeune femme réclame 45’000 euros de dommages et intérêts, estimant avoir subi « un préjudice moral et financier ».
La SNCF n’a pas souhaité faire de commentaire.

Source : L’Express avec AFP, 30 juillet 2010