France: Les anciens employés de Flodor obtiennent gain de cause

Print Friendly, PDF & Email

Les 173 ex-salariés de l’usine Flodor (alimentaire), ont obtenu gain de cause, quatre ans après la fermeture de leur usine située dans la Somme. Le Tribunal de Grande Instance de Péronne a condamné la société mère de Flodor, Unichips, à verser aux employés licenciés des indemnisés allant de 20 000 à 50 000 euros, le plan de sauvegarde de l’emploi mis en place à l’époque ayant été jugé insuffisant.

Le montant des indemnités allouées sera fonction de l’âge des salariés.

Unichips est toutefois en mesure de faire appel de ce jugement.

Source: France info | 19.08.2009 | 07:30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.