France: L’Horizon se dégage sur le front du chômage

Print Friendly, PDF & Email

Selon les statistiques publiées hier par le ministère de l’Emploi, le nombre de demandeurs d’emploi n’ayant pas du tout travaillé dans le mois (catégorie A) est revenu à 2676600. C’est 14400 de moins qu’en juin, déjà à la baisse de 8600 chômeurs, et donc le premier reflux sur deux mois consécutifs depuis le début de la crise. C’est le meilleur chiffre enregistré depuis février 2008. Néanmoins, cette tendance à la baisse ne se retrouve pas si l’on ajoute les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite dans le mois (catégorie A, B, C). Leur nombre a au contraire augmenté (+ 5300), portant à 3,96 millions l’ensemble des inscrits au chômage. Les jeunes s’en sortent mieux. Pour les moins de 25 ans, premiers touchés par la crise et le plus souvent en intérim ou en CDD, le mois de juillet confirme la tendance. En baisse de 2,8% (catégorie A), la décrue s’accélère, orientant le chômage des jeunes à la baisse sur un an (- 1,8%). Autre indicateur encourageant : les offres d’emploi collectées par Pôle emploi en forte hausse en juillet (3,6%) et sur un an (+ 12,7%).Les seniors toujours victimes de la crise. En pleine réforme sur les retraites, la situation des chômeurs quinquagénaires n’a, elle, rien de rassurant. Le fait le plus inquiétant reste l’augmentation des inscriptions des 50 ans ou plus, qui se poursuivent inexorablement : + 1,1%, soit 7900 chômeurs de plus en juillet et une hausse de près de 17,1% en un an.

Source : Les Echos- 26.08.2010