Plus de 56 000 Genevois ont bénéficié d’une aide sociale en 2010

Print Friendly, PDF & Email

 

© D.R.

Ce sont au total 56 331 personnes qui ont bénéficié de l’aide sociale en 2010 dans le canton de Genève. Ces statistiques – les plus récentes à disposition – viennent d’être publiées. Elles recensent le nombre de personnes qui ont touché une ou plusieurs prestations au moins une fois dans l’année.

Le taux d’aide sociale est de 12,4% et inclut les assistances suivantes: aide sociale au sens strict, gérée par l’Hospice cantonal; prestations complémentaires cantonales à l’AVS ou à l’AI, gérées par le Service des prestations complémentaires; allocations de logement, gérées par l’Office du logement; avances de pensions alimentaires, gérées par le Service d’avance et recouvrement des pensions alimentaires, et aide aux chômeurs en fin de droits, gérée par l’Hospice général.

Un bénéficiaire sur quatre est âgé de moins de 18 ans et bénéficie d’une ou de plusieurs prestations de manière indirecte, c’est-à-dire via les parents. Les personnes âgées de 65 ans ou plus représentent, quant à elles, 18 % du total des bénéficiaires.

 

Près de la moitié en ville de Genève

C’est en ville de Genève – commune comptant les 41% de la population cantonale – que l’on recense le plus grand nombre de bénéficiaires: 25 759, soit près de la moitié (46% de l’effectif total. Viennent ensuite les communes de Vernier, Lancy et Carouge qui regroupent à elles trois un quart de l’effectif des bénéficiaires.

Plus d’un tiers des bénéficiaires (36 %) vit seul, une proportion analogue (34 %) vit dans un ménage formé d’un couple avec enfants. Enfin, 21 % vivent dans une famille monoparentale et 9 % dans un ménage formé d’un couple sans enfant.

L’aide sociale au sens large couvre six prestations. Les allocations de logement forment la prestation la plus fréquemment allouée : environ 22 000 personnes en bénéficient, soit près de 5 % de la population résidante.

Le cumul de trois prestations n’est pas exceptionnel. La prestation qui lui est le plus souvent associée est celle des allocations de logement (13,6 %).

 

Au niveau suisse, un taux de  3,0 %

En 2010, 231 046 personnes ont  joui de prestations de l’aide sociale au sens strict en Suisse, soit un taux d’aide sociale de 3,0%. Le canton de Neuchâtel affiche le taux le plus élevé (6,5 %), tandis que Niwald et Obwald enregistre les taux les plus bas (1,0%). Le canton de Genève, avec un taux de 3,7 %, occupe la cinquième position.

Il convient de préciser que les comparaisons cantonales présentées ci-dessous concernent uniquement l’aide sociale au sens strict.

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accédez au rapport statistique complet au format PDF

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.