Haïti cosmos : Interview de Jean-Claude François

Print Friendly, PDF & Email

Interview avec Jean-Claude François, Vice-Président d’Haïti Cosmos

Le 12 janvier 2010, un séisme d’une magnitude de 9,2 avait secoué la ville de Port-au-Prince, à Haïti, faisant 230 000 morts, 300 000 blessés, plus d’1 million de personnes déplacées et 1,5 million de sans-abri.

En quelques mois à peine, l’association suisse Haïti-Cosmos a construit une université et un collège. 85% des activités d’Haïti-Cosmos sont financées par l’Association Suisse des Amis de Sœur Emmanuelle (ASASE).

Pour en savoir un peu plus sur Haïti-Cosmos, sur ses projets en cours et futurs, nous avons eu le privilège de nous asseoir aux côtés du vice-président de l’association Cosmos-Haïti,  Jean Claude François.

Jean Claude François : l’homme dans les coulisses

Haiti Cosmos

Jean Claude François est arrivé à Genève pour la première fois en 1976. Il a travaillé pour quelques banques internationales dans les domaines de la comptabilité et de la fiduciaire et dirige actuellement son bureau de fiduciaire, Revisia SA.  Jean Claude François a investi une grande partie de sa fortune en Haïti, notamment dans la construction de l’université UJPM. La construction d’un laboratoire s’est également faite sur son terrain privé à titre gracieux.

Il a investi son temps, sa fortune et ses efforts en Haïti. « J’ai vécu et vu la misère et je veux aider à changer cela pour les Haïtiens », explique-t-il.

Il espérait également qu’avec l’éducation et l’aide apportées à la population, l’économie du pays augmenterait, la corruption diminuerait et le plus important, le pays serait de la PAIX.

Les partenariats au cœur d’Haïti-Cosmos

Des ONG comme World Vision, Caritas, Oxfam et Zanmi la santé ont travaillé avec Haïti-Cosmos en la soutenant dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture et des constructions. Haïti-Cosmos a également des partenaires sur place en Haïti.

  • Vision du Monde utilise la plupart des salles de sa clinique pour les femmes enceintes et les accouchements.
  • Le Ministère de la santé offre la vaccination pour les dispensaires. Il donne également aux cadres une formation en santé publique.
  • Gzah- Association du Groupe des Amis d’Haïti finance l’école primaire d’ Etat.

Une école de mécanique dans l’avenir

Un des futurs projets d’Haïti-Cosmos est de créer une école de mécanique, qui  aurait pour effet d’aider les populations locales à contribuer aux communautés.

Pour ce projet, ils ont besoin de contributions et d’aide:

  • Machines – pour la pratique et la fabrication
  • Enseignants / spécialistes – Volontaires

Les projets d’Haïti Cosmos

Haïti-Cosmos a également de nombreux projets en cours qui sont fonctionnels.

  • Le Collège Bethesda

Le Collège Bethesda compte environ 1 000 étudiants et, à l’heure actuelle, près de 340 étudiants ont eu leur maturité.

Haiti Cosmos

  • Université Jean Price-Mars (UJPM)

L’université est structurée en gestion des affaires, comptabilité, ingénierie, architecture, agronomie, infirmerie et droit des affaires. Le campus fait environ 10 hectares et peut accueillir 6 facultés et plus de 6000 étudiants.

Haiti Cosmos

  • 28 dispensaires

Les dispensaires reçoivent quotidiennement plus de 20 patients des quatre continents.

Le coût des consultations est de 1,50 CHF. Cet argent est utilisé pour acheter des fournitures de bureau et créer un fond permettant aux patients les plus pauvres d’obtenir des consultations et des médicaments gratuits. Il sert également à payer les employés médicaux qui travaillent pour les cliniques.

Haiti Cosmos

  • Le laboratoire

Le laboratoire produit des médicaments à base de plantes que tous les travailleurs médicaux ont le privilège d’avoir à disposition.

Haiti Cosmos

Jardin médicinal à Hinche

En 1997, deux biochimistes, Gabriel Bitter et Jacques Falquet, ont mené une étude sur les phyto-médicaments et ont lancé un jardin médicinal à Hinche.

Par la suite, en novembre 2000, Jacques Falquet et Bertrand Graz ont mené des tests de validité sur les plantes du jardin, qui compte actuellement 121 espèces, dont 40 ont été étudiées scientifiquement et recommandées dans un document reconnu de la “Tramil Rapport“.

Ils ont ensuite organisé un séminaire pour former 68 agents de santé par un médecin suisse. Chaque participant a reçu une documentation complète sur les 22 plantes médicinales présentées lors de la formation. Ces 22 plantes, non toxiques et faciles à cultiver, peuvent guérir environ 80% des cas de maladies diagnostiquées dans l’état.

Haiti Cosmos

  • Micro crédit

Haïti-Cosmos aide les agriculteurs à créer leurs plantations en accordant des prêts. Elle soutient également les locaux qui souhaitent créer de petites entreprises.

Jean-Claude François a fait beaucoup d’actes humanitaires pour son peuple et il se met à la place de ceux qui souffrent de la misère et de la faim.

Haïti Cosmos est toujours à la recherche du fond, de professeurs, de matériel informatique et de livres pour la construction de l’école de mécanique, un nouveau projet de l’association. Ce projet est toujours en attente faute de soutien financier.

 

Pour en savoir plus : http://www.haiticulture.ch/Haiti_Cosmos.html

 

 

Badriah Hosni Badriah Hosni

Proactive by tackling challenges and achieving objectives. I confront situations with assurance and direction. With an aptitude for planning, order, and organization, I have excellent listening skills, a strong capacity for empathy and sensitivity to others. Currently looking for opportunities in the humanitarian field so that I can provide my skills, experience, and competencies to help others.

My skills in business administration and client services will definitely foster my role within these areas.

Comments

  1. Miguel Iglesias

    Bonjour

    Je ne peux que conseiller la lecture de ce très bon article concernant les projets d’Haïti Cosmos et de Mr François que je connais personnellement.

    Bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.