Insertion des jeunes en rupture scolaire

Print Friendly, PDF & Email

La CDM de Barcelone « Barcelona Activa » a présenté deux dispositifs mis en place pour faciliter l’insertion des jeunes:

Cité
© Patrick Preperier pour GBnews

La « Porta 22 » vise davantage les jeunes déscolarisés. C’est un centre de perfectionnement professionnel qui dispose de 45 ordinateurs mis gratuitement à disposition des jeunes. Ils ont démontré à quel point l’usage des outils multimédia étaient bénéfiques pour insérer et intéresser les jeunes en rupture scolaire dans le monde du travail. En effet, ces outils améliorent le dialogue avec les jeunes, les aident à évaluer et à renforcer leur potentiel professionnel tout en leur permettant d’améliorer leurs compétences ou simplement les accompagner dans leurs changements de carrière. Ce portail « Porta 22 » réunit toute une gamme de services et ressources pour le développement de carrière et permet à ces jeunes de rester informés de toutes les nouvelles possibilités du marché du travail.

Le projet « Antenne » est un autre dispositif mis en place qui vise plus les universitaires et les diplômés des écoles professionnelles. C est un intranet qui les accompagne dans leurs démarches et leur permet une meilleure insertion dans le monde du travail.

Cité
© Patrick Preperier pour GBnews

À Milan le nombre de jeunes qui quittent les bancs d’école sans diplôme se chiffre à 33%. Dans la plupart du temps, la cité des Métiers prend le relais de la famille et prend les jeunes en charge en leur donnant un soutien individualisé afin de comprendre les raisons de leur rupture scolaire (divorce, problèmes avec les enseignants…). Ainsi, elle leur propose des stages allant de 1 à 6 mois selon leurs besoins. La CDM organise aussi des ateliers qui ont pour mission de développer l’estime et la confiance en soi en les préparant à une meilleure insertion. Elle propose aussi des projets financiers qui permettent de mettre en place des parcours modulaires individuels.

À Trévise, un grand pourcentage de jeunes déscolarisés est issu de l’immigration. La CDM a pour mission de les coacher pour trouver eux-mêmes des stages en entreprises. Elle permet d’ouvrir une voie de dialogue entre parents et enfants et de casser les stéréotypes. La CDM de Trévise informe sur les multitudes de possibilités qui s’offrent aux jeunes, le cursus universitaire n’étant pas la seule et unique possibilité qui leur est suggérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.