Manotel

Print Friendly, PDF & Email

Le travail d’une responsable de RH consiste à superviser et coordonner l’ensemble de la gestion opérationnelle et administrative du capital humain d’une entreprise. Depuis trois ans, Emma Takikawa est Responsable des Ressources Humaines du Groupe Manotel. Cette jeune trentenaire gère environ 280 collaborateurs du Groupe Manotel. Madame Takikawa a également pour mission de veiller à la formation et au développement des collaborateurs au sein de cette société hôtelière. Nous l’avons rencontré afin qu’elle nous explique quelle est véritablement le rôle des Ressources Humaines au sein d’une entreprise?

Compétence clés pour être Directeur des Ressources Humaines

Les expériences professionnelles et les compétences techniques sont évidentes mais aussi les compétences humaines telles que l’intégrité, la rigueur, le sens de l’écoute et le dialogue sont indispensables pour être responsable des Ressources Humaines. L’une des difficultés rencontrées dans l’exercice de ce métier est de concilier les intérêts économiques de l’entreprise et les intérêts des collaborateurs. Une grande partie du travail administratif du DRH est condensé en début et en fin d’année. . La priorité est de gérer les obligations administratives tels que les décomptes annuelles, les questions d’assurances etc. Madame Takikawa nous explique: « C’est vrai qu’en fin d’année et en début d’année, j’ai des tâches administratives que je dois assurer et qui me prennent énormément de temps et cela m’empêche de consacre plus de temps aux collaborateurs. ».

Mais que fait véritablement le DRH, lorsqu’il se consacre aux besoins des collaborateurs? Dans une entreprise, en cas de problèmes graves comme le mobbing ou le stress, il est dans son obligation d’intervenir dans les meilleurs délais pour régler la situation.

Mobbing

Madame Takikawa souligne que le Groupe, qui n’a pas connu ce type d’incident, est symbolisé par une forte cohésion entre les collaborateurs (à tous les niveaux d’hiérarchie) et par le travail d’équipe. « Je pense que Grâce à ça c’est vrai que nous n’avons pas connu ce type d’incident jusqu’à ce jour. Il n’en reste pas moins que, un jour ça pourrait surgir ». Dans le cas où cela se produirait il faudrait, selon Madame Takikawa gérer la situation le plus rapidement possible: Informer la direction générale, procéder à une phase d’écoute et d’information, dans le but de trouver les mesures adéquates.

Gestion du stress

En cas de problème lité au stress des collaborateurs travaillant dans des postes opérationnels, Le DRH est également la personne de référence à qui il faut s’adresser. Celui-ci met en place des mesures concrètes pour aider les employés. Il intervient dans les meilleurs délais afin d’évaluer l’évolution de la masse de travail et rechercher l’éventuelle source de stress au travail. Son objectif est de trouver rapidement une solution pouvant convenir à l’entreprise et à la personne concernée.

Formation continue

Au delà des problèmes vécus par les collaborateurs au sein de l’entreprise, le DRH est également chargé de proposer des formations continues pouvant donner le coup de pouce nécessaire à la progression de celui-ci dans l’entreprise. La formation est souvent ciblée et adaptée à chacun ou à chaque métier. Madame Takikawa nous explique l’importance de la formation continue chez Manotel « Nous faisons progresser nos collaborateurs à travers une promotion et une mutation internes. Chaque collaborateur évolue différemment on doit pouvoir s’adapter à leur besoin et en fonction de leur formation de base. En effet, nous avons des collaboratrices qui ont commencé à travailler chez nous en qualité de femme de chambre et qui sont devenues Gouvernantes. Une femme de chambre devenue serveuse. Une Réceptionniste devenue Commerciale. Un Casserolier qui a gravit les échelons en passant par un poste de portier puis plusieurs postes à la réception qui est devenu Directeur. . « On s’adapte à chaque niveau, à chaque compétence de la personne ».

Le métier de DRH regroupe un éventail d’activités que ce la réalité peut laisser transparaitre. Au travers du cas de Madame Takikawa, nous avons pu voir que ses activités ne se cantonne pas qu’au travail administratif, mais implique une gestion rigoureuse et personnalisée du capital humain d’une entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.