Nicolas Hayek : ‘Le creux de la vague horlogère pourrait être derrière nous’

Print Friendly, PDF & Email

Dans un entretien accordé à l’Agefi et publié ce jour, le président de Swatch Group estime que le pire est peut-être passé dans le secteur horloger. Swatch Group base ses analyses sur les informations remontées de leur réseau de distribution, ainsi que sur les chiffres de février. M. Hayek attend un redressement sur le deuxième semestre 2009.

Nicolas Hayek se refuse à tailler dans la masse salariale pour faire face à la crise, et préfère économiser “dans l’achat de matériel qui représente entre 30 à 40% de l’ensemble du chiffre d’affaires”.

Source : AWP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.