Novartis licencie pour renflouer ses caisses

Print Friendly, PDF & Email

Malgré un chiffre d’affaire de plus de 7 milliards de francs au premier semestre 2010, Novartis se prépare à couper dans ses effectifs et suit ainsi le même chemin que sa concurrente Roche. Ni certifié, ni démenti par le géant No 5 mondial de la pharmaceutique ce sont près de 5’000 postes dans le monde qui vont être supprimés, dont 500 en Suisse.

Source : Tribune de Genève, 22 novembre 2010