Perspectives : la crise épargnerait l’horlogerie et la pharmaceutique

Print Friendly, PDF & Email

Selon BAK Basel Economics, ces deux secteurs pourraient tirer leur épingle du jeu en 2009, à l’inverse du secteur financier. Le BAK table sur un taux de croissance dans les domaines de la chimie et de la pharma de 3.2%, soit un chiffre bien supérieur au taux national estimé (0.7%). Quant à l’industrie horlogère suisse, spécialisée dans le haut et très haut de gamme, rien ne semblerait devoir freiner son ascension. Avec des carnets de commande bien remplis, la production horlogère devrait croître de 7.1% en 2009. Le secteur devrait ainsi continuer à créer des emplois.

Sources : www.bakbasel.ch – www.letemps.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.