Prochain développement de la voiture à gaz sur le marché suisse ?

Print Friendly, PDF & Email

Trop souvent associée à la notion de « voiture pour pauvres », la voiture à gaz peine à décoller sur les marchés occidentaux et notamment en Suisse où 10 ’500 véhicules seulement sont immatriculés, soit 0,06% du parc automobile.

Pourtant, contrairement à la voiture électrique, citadine par excellence, la voiture à gaz bénéficie d’une autonomie comparable à celle des modèles à essence. La plupart des constructeurs ont également trouvé  moyen de ne pas pénaliser le volume intérieur par le réservoir ; et l’émission de CO2 est inférieure de 24,7%.  Reste une différence de prix à l’achat de l’ordre de 10%, qui sera amortie en deux ou trois ans grâce à la différence de prix du carburant permettant une économie de 30% en moyenne sur un plein.

Les gaziers comptent donc sur la nouvelle loi sur le CO2* qui pourrait donner un coup de pouce aux ventes dès 2015.

D’ici là, le réseau d’approvisionnement devra encore s’étoffer ! A noter à ce sujet, que les particuliers peuvent également s’équiper d’une mini-station de remplissage leur permettant de faire le plein à domicile.

* moyenne par importateur de 130 gr de CO2 par km et par véhicule

 

Sources : www.letemps.ch  /  www.vehiculeagaz.chwww.holdigaz.ch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.