Procter & Gamble licencie à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Procter and Gamble diminue ses effectifs y compris à Genève

Le géant américain d’hygiène et de cosmétique projette de diminuer le nombre de ses effectifs dans l’ensemble de ses filiales à travers le monde. Genève est également touchée par cette vague de suppression d’emplois. La multinationale installée à Genève depuis 1956 était devenue le troisième employeur privé du canton. Procter and Gamble a annoncé la suppression de 10% de ses effectifs sur deux ans soit 7500 suppressions d’emplois d’ici 2013.

La responsable de la communication du groupe à Genève, Carine Shili, a déclaré que ces réductions se feraient au moyen de départs naturels, par des engagements plus sélectifs et par le biais de réorganisations ciblées. P&G tient à confirmer que ” Genève est et continue à être un siège stratégique pour la compagnie” (elle est le siège de la multinationale en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient). Le nombre de collaborateurs était de 3150 il y a un an, ce chiffre ne cesse de baisser pour atteindre les 3000 actuellement.

Ces licenciements font partie d’un projet de gains dans la productivité et d’un renforcement de la stratégie de croissance de la multinationale. En effet, P&G a chiffré ses objectifs d’économie à dix milliards de dollars sur 4 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.