Prospective métier: comment favoriser la mobilité internationale

Print Friendly, PDF & Email


Lors de cet atelier, il a été question de la mobilité internationale. Dans la plupart des cas des programmes de stage d’une année sont proposés.

La délégation de Porto a présenté son programme qui s’adresse à des personnes qui ont moins de deux ans d’expérience professionnelle et sont au bénéfice d’une formation supérieure. Le programme comprend un bilan de compétences, la préparation de lettre de motivation et de CV adapté au pays où la personne aura l’intention d’aller travailler. Des simulations d’entretiens d’embauche filmés et finalement un compte-rendu du candidat qui désire voyager sont proposés pour favoriser sa mobilité. Pour le moment, cette stratégie de mobilité n’a pas été encore concrétisée à Porto.

La CDM d’Ile-de-France procède à peu près de la même manière. Les pays proposés sont les membres de l’Union Européenne.

Par exemple,une CDM française s’est vu demandé par un candidat quelles étaient les possibilités de partir en Espagne, la responsable de la CDM n’a pas penser contacter son homologue en Espagne et le candidat n’est finalement pas parti. D’où l’intérêt d’avoir ce type de workshops lors des Winter School pour multiplier les échanges et les synergies entre Cité des métiers d’Europe.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.