Quels sont les outils pour assurer l’équité territoriale: les centres associés?

Print Friendly, PDF & Email

La Cité des métiers de Milan a expliqué les objectifs et les processus de l’implantation des centres associés, appelés « antennes ». Le projet « Antenna della Città  dei mestieri » a été réalisé avec le soutien d’un large partenariat et la contribution financière de la Lombardie et présenté aux directeurs généraux des AFOL (agences pour la formation, l’orientation et l’emploi de la Province de Milan. Lors de cet atelier, la CDM de Saint-Quentinois dans l’Aine et celle de Rome ont exposé comment ils procèdent au développement de ces centres associés.

CDM Milan

L’objectif du projet est de fournir une première réponse aux besoins des usagers dans leur territoire, tout en enrichissant l’offre de service pour les centres pour l’emploi et les centres de formation dans la zone géographique labellisée. Un autre but de ces antennes reste la promotion du modèle de la Cité des métiers sur le territoire de la province en répondant à  la législation. Il existe actuellement 13 lieux d’accueil en Lombardie.
L’antenne est un lieu physique dont l’accès est libre et gratuit, ouvert à  tous les publics. Organisée en fonction des besoins des usagers, la centralité de la personne est primordiale. L’antenne doit pouvoir se distinguer par les couleurs et le label de la CDM. Dans chaque antenne, on trouve des PC en libre accès avec les logiciels de la CDM, de la documentation (dossiers, ouvrages en consultation libre) ainsi qu’un opérateur pour vous aider à  utiliser les outils.

Les opérateurs sont formés pendant quatre journées en séance plénière à  la CDM pour comprendre le fonctionnement d’une CDM jusqu’aux antennes, s’approprier les outils de la CDM et comment construire ensemble les Antennes. Deux journées sont prévues dans chaque antenne pour un véritable travail d’accompagnement sur le territoire en préfiguration pour l’installation.

Pour passer du projet au service, un monitorage mensuel des activités est effectué ainsi qu’une mutualisation en permanence des ressources documentaires pour les opérateurs. Un nouveau projet de deux ans (« Talent Scout ») est réalisé avec le soutien financier de la Province de Milan de 400’000 euros pour promouvoir et encourager l’utilisation des Antennes pour les jeunes.

Chaque antenne est financée en fonctionnement par la structure d’accueil.

CDM Saint-Quentinois dans l’Aine (en Picardie)

La CDM est présente dans 126 communes avec 140’000 habitants. Le centre associé est présent dans une ville de 6’000 habitants dans un espace essentiellement constitué de toutes petites communes. Il n’y a pas de moyen de locomotion organisé; d’o๠la décision de créer un centre associé. A l’extérieur, ils sont présents dans des communes extrêmement rurales avec 125 habitants.

Cette CDM est en train de voir comment ils peuvent travailler en termes de services offerts en utilisant les sites multimédia « Picardie en ligne » qui s’adresse à  des publics un peu plus éloigné.
Le financement émane de la commune du Vermendois (de la part des élus).

CDM Rome

Suite au tremblement de terre ayant eu lieu à  Aquila, beaucoup d’entreprises sont venues demander de l’aide à  la Città  dei mestieri de Rome en leur demandant d’ouvrir une antenne.
La CDM de Roma a également décidé d’ouvrir une antenne à  Viterbo (dans la région du Lazio) qui est une ville universitaire o๠les services d’orientation professionnelle sont nécessaires pour répondre aux besoins des étudiants notamment. Le partenariat entre les antennes se fait entre la chambre de commerce de Viterbo et la mairie de Viterbo entre autres.
L’aide et l’orientation qui y sont apportées sont en lien avec l’économie du territoire rural et pas industriel. Ils ont déjà  des contacts avec les services agricoles pour répondre aux exigences individuelles.