Royaume-Uni : Le pire serait-il derrière?

Print Friendly, PDF & Email

L’ONS, l’office des statistiques nationales britannique, a confirmé que la progression du nombre de demandeurs d’emploi avait ralenti en avril, phénomène observé aussi dans d’autres pays européens. La hausse est en effet la plus faible depuis dix mois, et est inférieure de près de moitié aux prévisions.

Selon de nombreux spécialistes, cela pourrait indiquer que le creux de la vague en terme de suppressions d’emploi a été atteint. Par ailleurs, d’autres signaux laissent apparaître la possibilité d’une reprise de l’activité économique d’ici la fin de l’année, même si l’économie continuera à détruire des emplois jusqu’en 2010.

Source : AWP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.