Royaume-Uni : Lloyds Banking Group va supprimer 1200 postes additionnels

Print Friendly, PDF & Email

La banque britannique, détenue à 43% par l’Etat, a confirmé jeudi se préparer à supprimer 1’200 emplois dans ses secteurs informatiques et dans sa division d’assurance. Rob MacGregor, représentant du syndicat Unite, a dénoncé la “trahison des efforts des contribuables”. En effet, ces suppressions portent à environ 8’000 le nombre de postes biffés depuis la création du géant bancaire en début d’année.

Le syndicat accuse LBG de conduire une restructuration majeure de manière occulte, en procédant à des suppressions de postes petit à petit afin de masquer les conséquences sociales de cette stratégie.

La banque, dans son communiqué, a pour sa part affirmé que cette mesure ne provoquerait la disparition que de 650 postes ETP (équivalents temps-pleins).

Source : AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.