Singapour : 2’000 licenciés après la fermeture d’une usine américaine

Print Friendly, PDF & Email

A Singapour, Seagate Technology, fabricant américain de disques durs pour ordinateur, va devoir se séparer d’une usine de production à la fin de cette année, mettant ainsi au chômage la moitié de ses 4’000 employés. La production sera transférée et répartie vers plusieurs sites appartenant à la compagnie dans le monde. Ces mesures permettront ainsi à l’entreprise américaine de réduire ses coûts suite aux pertes enregistrées lors des exercices de ces derniers trimestres.

Certains employés de l’usine située à Singapour pourraient être déplacés vers d’autres lieux d’activités, et d’autres se verront offrir des indemnités de licenciement selon la politique interne de Seagate.

Source : AFP | 04.08.2009 | 13:37

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.