Spécialiste en communication

Print Friendly, PDF & Email

Agence de conseil en communication, active depuis 1990, TANDEM élabore des plans de communication globaux, conçoit les programmes d’identité visuelle, réalise des documentations commerciales et des Sites Internet, réalise des campagnes de marketing, analyse les besoins du marché, des concurrents et les forces des entreprises.
Cette agence est dirigée par des conseillers et experts de l’analyse stratégique et créative. Pascal Desboeufs en est le fondateur et directeur, épaulé par Georges Badan, conseiller et expert de l’analyse stratégique. TANDEM possède une double compétence stratégique et créative.

Pascal Desboeufs
Pascal Desboeufs
© Claudine Jurmann-Perdrisat pour GBNews

Pascal DESBOEUFS

Pouvez-vous vous présenter en quelques minutes?

Ma vie professionnelle a débuté dans l’atelier de sérigraphie de mon père, qui en fut l’un des pionniers dans les années 60, il n’en existait que trois dans toute la France. Pendant plus de 10 ans, je me suis passionné pour cette technique artistique d’une grande richesse. Mon amour pour l’estampe, le multiple dans l’art (utilisation de la multiplication de l’œuvre par procédé mécanique ou manuel, Andy Warhol par exemple) et les différentes techniques d’impression m’ont amené à enseigner à l’Ecole d’Arts d’Annecy en tant que professeur durant 7 ans. Curieusement, c’est le monde de l’art qui m’a amené à la création publicitaire et à la communication.

D’où vous vient ce goût des belles choses, artistiquement parlant?

J’ai eu une chance exceptionnelle d’avoir pu rencontrer des artistes importants. Avoir pu travailler avec eux m’a beaucoup appris, comme le sens de l’observation, le décryptage de l’oeuvre, l’amour de la technique, du matériel, de la couleur et des matériaux nobles.

Pascal Desboeufs
Pascal Desboeufs
© Claudine Jurmann-Perdrisat pour GBNews

Pourquoi avoir appelé votre agence TANDEM?

Une bonne collaboration dans la publicité ne peut se faire sans convergence de points de vue. Le publicitaire est détenteur d’une technique de communication et a le devoir d’être créatif et de développer les meilleures idées de vente possible, mais rien n’est possible sans le support du client. Je ne crois pas aux agences publicitaires à la pensée unique, ni aux clients autoritaires qui s’imposent à l’agence. Cela doit vraiment être un TANDEM!

Qu’est-ce qui vous anime?

Tout ce qui relève de la créativité, de l’idée forte au service de l’entreprise, dans ou en dehors de son espace concurrentiel. L’inédit, susceptible de faire évoluer positivement des choses et sortir des schémas traditionnels.

Qu’est-ce qui fait de vous un bon dirigeant?

Chez TANDEM, mon rôle est de valoriser la créativité à tous les niveaux. Chacun a sa chance lorsqu’il s’agit d’apporter une idée neuve pour améliorer le fonctionnement de l’entreprise.

Tandem
Tandem
© Claudine Jurmann-Perdrisat pour GBNews

Quel est selon vous le secret pour réussir?

Laisser parler son for intérieur, en dehors de toute influence, pour savoir à quoi correspondrait sa propre réussite. Beaucoup de gens se forcent d’être ce qu’ils ne sont pas ; tout le monde n’a pas l’âme d’un dirigeant ou d’un artisan. La réussite, c’est savoir la définir par rapport à soi-même.

Avez-vous eu des peurs à surmonter?

Quelqu’un qui vous répond qu’il n’a jamais eu de peur n’est pas sincère.
Mon antidote : quoiqu’il me réserve, je m’efforcerai d’accepter mon destin, car rien n’est véritablement entre nos mains et je suis confiant en l’avenir. Ce que dit le Coran (istikhara) est très approprié : « si cette chose est bonne pour moi, approche-là de moi, si elle est mauvaise pour moi, éloigne-là de moi ».

Un conseil que vous donneriez à un jeune qui veut créer son entreprise?

Le conseil principal et non moins primordial : choisir une activité qui le passionne, sans se préoccuper de la réussite financière. Je prends pour exemple le cinéaste/producteur américain Quentin Tarantino. Il a côtoyé le monde du cinéma en traînant dans tous les studios, a loué dans un « videoclub » de Los Angeles des centaines de cassettes vidéos qu’il a toutes visionnées ; ce qui lui a permis d’acquérir une culture du cinéma extraordinaire. Grâce à sa volonté, sa motivation et sa passion du septième art, il est devenu un cinéaste de talent reconnu. Il n’a fait aucun compromis, il n’a fait rien d’autre que de s’intéresser et de s’investir dans la culture du cinéma.

Comment votre agence se porte-t-elle après la crise?

Les crises sont des périodes propices à la réflexion et ouvrent de nouvelles perspectives, car elles stimulent la créativité des entreprises ambitieuses. La crise nous a permis de nous diversifier et d’acquérir de nouveaux clients, dans de nouveaux secteurs d’activité.

Le marché de la communication est-il ouvert ou fermé actuellement? et son avenir?

Très ouvert avec de nouveaux canaux, en particulier le digital, nouvel enjeu avec une dynamique extraordinaire. En 2010, la dépense publicitaire aux Etats-Unis a été plus importante sur le Web qu’à la télévision, historiquement c’est du jamais vu.

Embauchez-vous en ce moment?

Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents mais, actuellement, c’est un commercial doué et efficace que nous recherchons pour le « New Business » (activité pour trouver de nouveaux clients dans de nouveaux secteurs d’activité). Nous sommes déjà six à l’agence et nos techniciens sont au complet.

Des projets d’avenir?

Avant tout, nous développer.

Georges Badan
Georges Badan
© Claudine Jurmann-Perdrisat pour GBNews

Georges BADAN

Quelle est votre formation?

J’ai fait mes études universitaires à Genève – Sciences économiques et Sciences commerciales. Tout de suite après, je suis parti aux Etats-Unis, au Texas plus précisément, poursuivre des études techniques, tout en travaillant dans les semi-conducteurs chez « Texas Instrument » à Dallas, puis en Europe, où j’ai été responsable du Marketing pendant quelques années.

C’est dans l’industrie que j’ai découvert le monde de la communication, ce qui m’a amené à démarrer une agence en communication à Paris. Cette agence s’appelait DP-Industries qui a été rachetée quelques années plus tard par Saatchi & Saatchi et qui est devenue la base du réseau B2B (Business to Business) de Saatchi & Saatchi en Europe et dans le Monde.

Je suis revenu à Genève il y a une quinzaine d’années comme consultant pour des grands groupes étrangers, dont je m’occupe encore maintenant pour des projets spécifiques importants.

Avec Tandem, l’idée est de développer une activité orientée vers la communication intégrée et nous sommes certainement aujourd’hui à la pointe des méthodes d’élaboration de plans de communication à Genève.
J’enseigne également régulièrement la communication dans des écoles ou des entreprises. Il est difficile d’enseigner ce métier sans être en parallèle dans la pratique, car aujourd’hui les choses évoluent très vite.
Par exemple, un sujet d’actualité brûlant concerne l’intégration de la communication en ligne dans les plans de communication. Le sujet est passionnant car l’outil est à la fois complexe et évolutif, et il demande beaucoup d’imagination pour bien réussir son intégration. Les manuels ne sont pas encore dans les librairies, ni même sur le net. C‘est à nous de les rédiger…

Tandem
Tandem
© Claudine Jurmann-Perdrisat pour GBNews

Quels sont les services que vous offrez à vos clients?

Les services que nous offrons sont : conseil, analyse, étude, planning stratégique. Et puis, comme je dis toujours « il faut faire juste, avant de faire créatif », mais il faut faire les deux.
A nos clients, nous proposons des plans de communication conçus pour faire croître leur courbe des ventes, renforcer leur notoriété ou imposer leur marque dans l’espace concurrentiel. Nous les aidons à conquérir de nouveaux clients, à les fidéliser, grâce à des opérations créatives, dont l’efficacité est mesurable.

Qui sont vos principaux clients?

Notre clientèle est aujourd’hui à dominante B2B, dans des domaines variés comme la banque, le médical, l’immobilier, la logistique et l’aviation.
Nous sommes très fiers d’avoir parmi nos clients l’Aéroport de Genève, grand opérateur local, pour qui nous avons fait, notamment, l’accompagnement de sa rénovation complète depuis trois ans et son plan de communication à long terme qui est en cours de mise en œuvre.
Nous travaillons aussi pour les TPG pour lesquels nous avons piloté l’étude d’impact et d’audience 2010. SPG Intercity, leader de l’immobilier d’entreprise en Suisse, puis Promo T&I, promoteur genevois très actif en Suisse romande. Plusieurs banques également, mais avec la crise qui les a fortement heurtées, nous avons, avec notre savoir faire, diversifié depuis un an et avons pu exploiter immédiatement d’autres secteurs comme l’immobilier qui est en train de se professionnaliser. Le logement a toujours été facile à vendre à Genève. La nouveauté est qu’il n’y a plus de place dans les villes, il faut vendre sur plan des logements ailleurs ; cela demande beaucoup plus de communication que par le passé. Il y a une importante offre et demande avec une grande concurrence, c’est un secteur qui se développe très rapidement.

Comment approchez-vous vos futurs clients?

Nous sommes très actifs dans le « New Business » et prenons régulièrement des contacts avec les entreprises à qui nous pouvons apporter un service à haute valeur ajoutée. Il faut prospecter continuellement ; ceux qui ne le font pas meurent. Des secteurs vont moins bien que d’autres selon la conjoncture et il faut être en permanence sur la brèche.

Georges Badan et Pascal Desboeufs
Georges Badan et Pascal Desboeufs
© Claudine Jurmann-Perdrisat pour GBNews

Quelle est la philosophie de votre entreprise? Ses valeurs?

La réputation du monde de la communication se construit par la créativité. Ayant travaillé plus de vingt ans à Paris, j’y ai vu beaucoup de projets créatifs mais souvent pas très « justes » dans le sens où les agences conçoivent parfois la publicité de leur propre agence, plutôt que de défendre les intérêts des clients à travers leurs produits et leurs marques. Je suis convaincu qu’il faut d’abord avoir la rigueur d’agir de manière « juste » et de convaincre les clients de prendre le temps en donnant les moyens de le faire.
Chez TANDEM les valeurs principales sont l’honnêteté et la rigueur. Nous plaçons la réflexion en amont du processus créatif et concevons des campagnes sur la base d’objectifs réalistes, dans un cadre budgétaire respecté fidèlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.