Suisse: 70 % des PME vaudoises ont recourt à l’outsourcing

Print Friendly, PDF & Email

A quel point les PME font-elles appel à des prestataires extérieurs pour se faire aider dans la gestion des ressources humaines et est-ce qu’elles ont avantage à outsourcer les RH. La Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie (CVCI) a adressé un questionnaire à plus de 666 entreprises employant entre 20 et 250 personnes. Les résultats ont indiqué un recours aux prestataires externes qui monte à 76,4%. Cela montre à quel point les PME ont besoin d’aide et de compétences extérieures.
Selon les résultats du sondage, le recrutement et le recours aux agences de placement se taillent la part du lion: 85,7% des PME interviewées y ont recours. Suivent les conseils juridiques (47,6%) ce qui traduit l’omniprésence des contraintes légales. La formation arrive en troisième position (45,7%), suivie de l’appel aux chasseurs de têtes (29,5%), du coaching (24,3%) et de l’établissement des salaires (23,8%).
Au sein d’une PME, externaliser des tâches administratives et opérationnelles permet au service RH de se recentrer sur des tâches stratégiques à forte valeur ajoutée ainsi que sur le management humain. En revanche, l’exercice de délégation comporte pourtant des limites. A partir d’une taille de 100 à 150 collaborateurs, l’entreprise a intérêt à engager un responsable du personnel en interne pour prendre en charge des questions qui sont nécessairement spécifiques à son contexte pour assurer une cohérence des pratiques et des divers outils de gestion des Ressources Humaines. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui qu’il s’agit de garder une âme et de donner du sens au travail.
Source: Le Temps, 11 décembre 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.