Suisse : apprentissage pour les sans-papiers : la Confédération hésite encore !

Print Friendly, PDF & Email

L’hésitation du Conseil des Etats d’autoriser l’accès à la formation professionnelle aux sans-papiers, est grande ; au point de renvoyer en commission les textes proposés en mars par les conseillers verts et PDC genevois.

Former des apprentis sans-papiers reste à ce jour illégal au regard de la loi fédérale sur les étrangers, mais s’inscrit, en revanche, dans la Convention internationale des droits de l’enfant, voie suivie par la Ville de Genève. Le dossier reste donc en suspens, en attente d’informations complémentaires. Mais ce statut ne doit, en aucun cas, conduire à l’oubli du projet, selon Sandrine Salerno, maire de la Ville de Genève.

Source : TBG, 15 juin 2010