Suisse : BASF va biffer 3700 emplois, dont 2500 chez Ciba

FavoriteLoadingPlacer dans les favoris
Print Friendly, PDF & Email

Le géant allemand BASF, fort de 97000 postes de travail et 330 sites productifs, a annoncé lundi l’intégration de l’entreprise Ciba dans ses rangs, ceci après l’acquisition du groupe bâlois le printemps dernier pour une somme de 6,1 milliards de francs. Ce rachat place ainsi BASF comme numéro un dans le domaine du traitement chimique de papier et d’additifs pour matières plastiques.

BASF, qui a vu son chiffre d’affaires en pleine décroissance de 23% lors du premier trimestre 2009, devra supprimer 3700 emplois d’ici à 2013 (2500 chez Ciba, dont 530 postes en Suisse, principalement à Bâle dans l’administration et la recherche). La raison de cette option stratégique est que le groupe allemand souhaite exploiter des synergies à partir de 2012, et ne peut donc ainsi combiner ses activités avec celles du groupe chimique bâlois. « Ce qui ne serait pas fructueux à long terme » explique le président de BASF M. Jürgen Hambrecht. Les salariés de trois sites de production helvétiques de Ciba sont déjà frappés par du chômage partiel.
Le syndicat UNIA critique fortement ces mesures de restructuration et exige des anciens dirigeants de Ciba la restitution d’anciennes couvertures financières. Cette année, le secteur chimique est également violemment touché par la crise économique.

Source : ats/boi

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *