Suisse : Des entreprises horlogères sortent du chômage partiel

Print Friendly, PDF & Email

Dans le secteur de l’horlogerie, plusieurs entreprises sont récemment sorties du chômage partiel. Selon Laetitia Magnin (représentante du syndicat Unia à Genève), quelques-unes ont souhaité repousser la réduction de l’horaire de travail (RHT) qu’elles avaient prévu de mettre en place.

La société chaux-de-fonnière Fehr & Cie est sortie des RHT au 1er novembre après trois mois de réduction partielle des horaires, mais elle a dû licencier 6 de ses 81 salariés.

Pourtant le climat d’incertitude qui pèse sur l’industrie est loin d’être dissipé. Pascal Crespin (syndicaliste d’Unia à Neuchâtel) se déclare très inquiet pour 2010 car beaucoup d’entreprises n’auront plus les moyens financiers pour arrêter ou contrôler les effets de la crise. Selon la Convention patronale de l’industrie horlogère suisse (CPIH), ce secteur pourrait perdre près de 10% de ses effectifs. Cela signifie environ 5’000 postes de travail (suppressions ou non repourvus).

Source : l’Agefi – 2 décembre 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.