Suisse : Enquête sur l’attitude des Romands face au travail

Print Friendly, PDF & Email

Le quotidien “Le Temps” relate ce jour les résultats d’une enquête menées par trois économistes des universités de Lausanne et Zurich sur les différences culturelles face au chômage.
Selon cette étude, les différences de perception et de valeurs entre Romands et Alémaniques conduiraient à une durée de chômage plus longue de sept semaines en Suisse romande, ainsi qu’à un taux de chômage supérieur. Ainsi, 78% des Alémaniques seraient prêts à travailler même sans en tirer de revenus, contre 50% des Romands. De même, si les Romands attendent de leur office de placement de leur retrouver un emploi, les Alémaniques eux, comptent essentiellement sur eux-mêmes.

«Does Culture Affect Unemployment? Evidence from the Röstigraben»; Beatrix Brügger (Université de Lausanne), Rafael Lalive (Université de Lausanne), Josef Zweimüller (Université de Zurich), IZA, DP 4283, 2009.

Source : Le Temps – 05.09.09

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.