Suisse : La crise de l’euro ne touche pas l’économie helvétique

Print Friendly, PDF & Email

En dépit de tous les doutes et du climat international plutôt pessimiste, la croissance s’est accélérée en Suisse et la Confédération continue de profiter d’une situation privilégiée. Grâce à la vigueur du franc, les exportations ont affiché une progression de 13,6 %. Les importations quant à elles, se sont envolées de plus d’un quart.

L’industrie recommence à engager. La diminution de 25’000 personnes inscrites auprès des ORP est un des facteurs favorisant les dépenses des ménages. Preuve en est l’envol des ventes des voitures neuves. Le marché immobilier continue lui aussi de bénéficier des taux hypothécaires historiquement bas.

Source : LE TEMPS, 30 juin 2010