Suisse: L’amère pilule du chômage

Print Friendly, PDF & Email

Si le peuple suisse accepte la révision de l’assurance-chômage lors de la votation du 26 septembre, le transfert des charges vers l’aide sociale atteindra environ 100 millions de francs, selon une étude commandée par le Secrétariat d’Etat à l’économie. Dans les cantons où le taux des sans-emploi est élevé, la grogne monte. Genève, Neuchâtel, Vaud ou encore Bâle-Ville sentiront tout particulièrement passer la pilule en cas de réduction des prestations.

Source : Le Temps- 13.08.2010