Suisse : Les salariés des multinationales « chouchoutés »

Print Friendly, PDF & Email

De nombreuses multinationales comme Nestlé, P&G, Losinger ou encore Dupont de Nemours, ont opté, depuis quelques années, pour des stratégies managériales prônant le bien-être de leurs salariés.
Ces entreprises n’hésitent pas à investir de gros budgets pour assurer la santé et le confort de leurs employés, mettant à leur disposition de multiples activités, telles que des cours de bien-être, de sport ou encore des ateliers de psychologie.
Face à des exigences quasi-illimitées en matière de performance et de productivité, les entreprises qui proposent ce type de services fidélisent leur personnel et diminuent l’absentéisme et le « turn-over ».
Mais les limites de cette « culture d’entreprise » ne sont pas toujours bien définies et la sphère privée peut vite être outrepassée.
A l’opposé, dans le secteur public, ces stratégies ne sont pas envisageables par manque de moyens financiers.

Source : Tribune de Genève, 23 mars 2010, 00:00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.