Suisse : L’intégration des jeunes étrangers par la tolérance et le dialogue

Print Friendly, PDF & Email

Les écoles suisses misent sur la tolérance et le dialogue pour bien intégrer les enfants étrangers.
Si un élève rencontre un problème lié à son intégration comme par exemple le port du voile, le dialogue reste de mise. Les parents de l’élève sont convoqués au cours d’un entretien et le différend s’arrange en fonction de la volonté de l’enfant, explique Patrice Borcard de l’instruction publique fribourgeoise.

Ainsi, les projets alémaniques se multiplient : cours de religion et culture islamiques à Kreuzlingen ( TG) ou danses du monde où les enfants suisses dansent avec des enfants d’autres origines à Bâle.
Selon le Chef de l’office scolaire du canton Zurichois, Martin Wendelspiess, «  l’école publique est le meilleur moyen d’intégration de notre société ».

Source : Le Temps, Formation, lundi 15 Février 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.