Suisse: Perspectives positives pour le marché de l’emploi

Print Friendly, PDF & Email

En dépit de la cherté du franc, l’optimisme des entreprises ne faiblit pas. Economiste à la Banque Gonet & Cie., Roland Duss analyse la situation en mentionnant qu’ «Il ne faut pas oublier que l’économie suisse constitue un cas à part» le pays n’a pas connu de bulle immobilière; le taux d’épargne y est élevé; les finances publiques sont saines et ne nécessitent donc pas de hausses d’impôts; les taux d’intérêt sont très bas, soulageant locataires et propriétaires; les salaires réels ont augmenté de 2,6% en 2009. Au final, alors que le produit intérieur brut (PIB) plongeait de 4,1% dans la zone euro, la Suisse s’en est finalement sortie l’an dernier avec une contraction de 1,9%.. La situation n’a jamais été aussi bonne depuis 2007.

Source : Le Temps- 27.08.2010