Suisse : progrès dans la lutte contre le travail au noir

Print Friendly, PDF & Email

Les efforts menés par les cantons pour lutter contre le travail au noir se sont intensifiés depuis 2008. C’est ce qui ressort du rapport annuel du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), qui dénombre l’augmentation des contrôles (de 9’264 à 11’120), des inspecteurs (de 51,5 à 57,2) et des personnes contrôlées (de 35’141 à 38’352). Il est cependant difficile d’affirmer que le travail au noir est en baisse : le nombre d’infractions suspectées a diminué mais la qualité des rapports remis par les cantons a, quant à elle, augmentée.

Source : ats, 22 juin 2010, 10h56