Suisse : une entreprise vaudoise se fait pincer pour travail au noir

Print Friendly, PDF & Email

Une entreprise vaudoise est exclue pendant un an des marchés publics pour avoir embauché au noir. Le canton de Genève est le plus concerné et le plus audacieux dans ce combat, avec pas moins de 39 entreprises en faute ! Pour les encourager à respecter la Loi fédérale contre le travail au noir, le nom de l’entreprise fautive est mentionné sur le site du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO). Pour Unia, cette sanction est vue d’un bon œil car avec 15’000 chômeurs, l’Etat ne peut pas rester passif. La durée maximale de la sanction pour les employeurs malhonnêtes est de cinq ans d’exclusion.

Source : ATS | 07.01.2011 | 13:18