Tactilmedia

Print Friendly, PDF & Email

Créée en 1996, la société Tactilmedia est spécialisée dans la conception de supports multimédias qui emploient la technologie tactile. Vitrines interactives, totems ou encore bornes tactiles font partie de la gamme proposée par Tactilmedia à ses clients. Des clients qui viennent aujourd’hui du monde entier, à l’image du Museum d’histoire naturelle de New York, qui a fait appel à la technologie de Tactilmedia pour piloter son exposition en cours consacrée à la Route de la soie. Tactilmedia est une petite structure composée pour l’instant de deux personnes, mais qui bénéficie de l’infrastructure de son principal partenaire, Mathys SA, spécialisé dans la conception et la réalisation de stands d’expositions axés sur les dernières technologies. Pourtant, en plein essor des multimédias, Tactilmedia s’apprête à s’agrandir et donc à recruter, comme le confirme son directeur, Alain Toscan.

Alain Toscan - TactilMedia
© TactilMedia

Alain Toscan, quelle est la spécificité de Tactilmedia?

Nous développons des solutions interactives et dynamiques pour le multimédia, spécialement pour des environnements publicitaires, que ce soit dans le marketing, sur des stands, dans des expositions ou encore dans les musées. Nous essayons de créer de l’interactivité entre l’utilisateur et l’écran, qui est devenu omniprésent dans nos vies. Par exemple, dans les centres commerciaux, vous êtes toujours soumis à de la publicité, mais vous ne choisissez pas et donc vous êtes moins intéressé. De notre côté, nous essayons justement de permettre à l’utilisateur de choisir son contenu ou une partie de son contenu par des voies interactives. Cela peut être des écrans tactiles « ancienne génération » ou des systèmes que nous avons développés, que nous fabriquons et que nous distribuons. Et puis nous faisons naturellement du sur-mesure en fonction des projets. Par ailleurs, nous avons des partenaires qui développent pour nous des softwares, que ce soit des applications, des jeux ou encore des quizz.

Vous n’êtes que deux pour l’instant. Est-ce que vous comptez agrandir votre équipe?

Actuellement nous sommes justement à la recherche d’un employé. Engager une personne ne doit pas être pris à la légère. Nous ne voulons pas engager quelqu’un quand on en a besoin et puis s’en séparer deux mois après, parce qu’il n’y a plus assez de travail, un peu « à l’américaine ». Si nous voulons une personne de plus dans l’équipe, c’est pour du temps plein et qu’elle fasse vraiment partie de l’équipe. Nous avons une vision assez claire de nos rapports de travail avec l’employé. On cherche une personne pour aider et supporter la partie location et la préparation du matériel, comme le montage de certains éléments par exemple.

Comment allez-vous vous y prendre pour recruter cette personne?

Nous n’avons pas encore entamé de démarche concrète pour l’instant, mais nous allons certainement privilégier des sites comme Jobup.ch et les médias électroniques. Cela nous permettra d’avoir un large panel de candidats pour trouver la personne qui corresponde vraiment à nos attentes.

TactilMedia
© TactilMedia

Pourquoi ne pas publier une annonce dans les journaux?

Le rapport rendement-prix d’une annonce dans un journal n’est pas bon. Ayant besoin de gens qui bénéficient de connaissances électroniques numériques, je pense qu’une annonce en ligne nous permettra de toucher plus facilement les personnes qui sont spécialisées dans ce domaine. Je pense qu’on va ainsi mieux cibler la personne dont nous avons besoin.

Quelles sont les qualités et compétences que vous recherchez chez ce futur employé?

Notre vision du produit fini est qu’il ne doit y avoir aucun défaut. Ce n’est pas du bricolage. Donc il faut une personne très minutieuse avec une vision similaire à la nôtre. Nous travaillons dans le marketing publicitaire, donc tout ce qu’on livre doit être impeccable au niveau du packaging. Il faut donc quelqu’un qui aime le travail bien fait. C’est la qualité de base. Il faut également que la personne soit très autonome et indépendante, qu’elle sache réfléchir et se débrouiller suivant les cas. Nous recherchons plutôt un jeune entre 25 et 30 ans, car nous sommes à la pointe de la technologie et il faut quelqu’un qui s’y intéresse et qui a baigné dedans. Dans ce domaine, c’est un feeling à avoir. En terme de profil de métier, je rapprocherais cela d’un mécanicien-électricien ou mécanicien- électronicien avec de très bonnes notions d’informatique sans toutefois aller trop loin. Il faut savoir faire du set-up, jongler avec les PC comme avec des Lego et les mettre en réseau, mais sans toutefois aller trop dans le développement. Il faut plutôt savoir assembler les différents éléments d’une installation. Dans l’agenda 2010, nous pensons également constituer un team de démarcheurs commerciaux. Là aussi nous recherchons des personnes plutôt jeunes. Au niveau des rétributions, nous allons voir au cas par cas si nous les faisons travailler par commission ou avec un contrat fixe. Cela dépend des gens, je ne veux pas faire de généralité. Je pense que les prestations doivent être adaptées au mode de vie des gens. Certains sont très heureux en touchant des commissions plutôt qu’une somme fixe, tout comme certains préfèrent des contrats fixes. Pour l’instant, tout est ouvert.

Au niveau de l’intégration de l’employé, comment allez-vous procéder?

Nous lui donnerons un environnement de travail assez moderne et design en terme de bureaux, des locaux de travail vastes, du matériel dernier cri et également la possibilité de « s’amuser » avec des produits que l’on ne trouve pas facilement dans le commerce. Nous avons ici la dernière technologie comme des cubes de projection. L’idée est de s’amuser en travaillant, car on cherche des solutions ludiques. C’est un travail assez créatif.

Allez-vous proposer des programmes de formation continue à votre employé?

Dans notre domaine, il y a toujours des choses nouvelles, mais il n’y pas forcément de formateurs. Souvent on se forme sur le tas. Bien sûr, si la situation le demande, on peut tout à fait envisager des cours, mais souvent ça n’existe pas.

Quels sont les avantages à travailler chez Tactilmedia?

Nous sommes une équipe dynamique, avec des contrats intéressants, des clients importants et prestigieux qui sont aussi ouverts à la nouveauté en terme de marketing, de stands ou d’événements. C’est un travail qui n’est jamais répétitif, c’est tout le temps différent ; d’autres médias, d’autres gens, d’autres ethnies qui nous donnent leurs idées… On apprend également beaucoup en installant les contenus des clients, on sait tout ce qu’ils font. Il y a donc une part très importante d’enrichissement personnel. Et puis il y a également l’accès à la dernière technologie et la possibilité de la maîtriser.

Quelles sont les perspectives à l’horizon de 2010 pour Tactilmedia?

Nous avons actuellement beaucoup de demandes et faisons des choses de plus en plus innovantes. Notre réseau s’agrandit tous les jours, ce qui nous amène plus de clients ou de demandes de nos partenaires. Avec un bon management et de bons choix que ce soit en terme de ressources humaines, financières ou opérationnelles, l’entreprise va s’agrandir. 2010 se présente assez bien, nous sommes donc sereins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.