Unia envisage de lancer une initiative pour un salaire minimal légal

Print Friendly, PDF & Email

Unia est le premier syndicat de Suisse avec quelque 200’000 membres.
Ses responsables entendent augmenter leurs effectifs d’environ 5’000 membres par année jusqu’en 2012.
Au troisième jour de leur congrès, les délégués ont adopté un texte sur les orientations d’Unia intitulé de ‘De bonnes conventions collectives pour toutes et tous’.
Selon ce texte, les conventions collectives de travail (CCT) doivent apporter de nettes améliorations par rapport au minimum légal et, par exemple, prévoir des salaires minimaux,
un 13e salaire pour tous et la compensation automatique du renchérissement. La loi et les CCT conclues entre partenaires sociaux ne sont pas antinomiques mais doivent se compléter.
En outre, les CCT doivent avoir le soutien des autorités car c’est à la loi de garantir de bonnes conditions de travail en cas d’échec des négociations entre partenaires sociaux.
Les délégués ont donné leur feu vert à l’examen du lancement d’une initiative populaire pour l’introduction d’un salaire minimal légal.

Source : Tribune de Genève 13.10.2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.