Ville de Genève : les fonctionnaires en grève contre les baisses de salaires

Print Friendly, PDF & Email

La grille salariale présentée jeudi à la presse par Rémy Pagani, Sandrine Salerno et Pierre Maudet, prévoyait des baisses de salaires de 10 millions de francs par an au total. Ce projet de statut et sa forme ont choqué les employés de la Ville. L’agenda des négociations non-stop sur une semaine (du 24 au 28 novembre) les a déterminé à débrayer le mardi 25 novembre dès 15h30. Manuel Tornare a convoqué les partenaires sociaux et, hier soir, il pensait «avoir calmé le jeu. La discussion était constructive, le contact est maintenu. Je vais transmettre leurs revendications au Conseil administratif, qui se prononcera vendredi.» Le maire refuse de planifier la tenue de négociations de façon marathonienne. «En plusieurs mois, nous avons fait la moitié des articles du statut. Peut-on achever l’autre moitié en une seule semaine? Il faut être réaliste.». Pour sa part, les syndicats se sont engagés à boucler les négociations d’ici à fin mars. Mais, au bureau du syndicat SIT subsiste toujours un doute. «Pour l’instant, nous n’avons rien de concret. Nous attendons un retour de la part du Conseil administratif. Il faut qu’il se décide enfin à négocier un statut acceptable selon des modalités acceptables.» a déclaré Valérie Buchs, qui affirme également «avoir pris note de la volonté d’ouverture du maire et de son désir de trouver une solution satisfaisante».

Source : www.tdg.ch – 18/11/2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.