Actif passif : l’expliquer, le comprendre

Print Friendly, PDF & Email

Cet article fait partie d’une série consacrée à la philosophie de Kiyosaki, au sujet de la finance. Il évoque la différence entre actifs et passifs ainsi que la manière de s’en servir pour assurer sa liberté financière.

Nous entendons souvent parler des actifs et des passifs, mais fondamentalement qu’est-ce que c’est ? Comment différencier un actif d’un passif ?

Un actif rapporte de l’argent et un passif nous en fait perdre. Une fois intégré ce principe, voici une petite analyse qui peut nous aider à mieux comprendre un actif et un passif.

Lors de discussions à propos du plus grand actif que nous possédons, nous avons tendance à répondre, notre maison ! Mais cela est souvent faux.

Nous achetons une maison en pensant à tort que c’est une bonne façon de placer son argent. Il ne faut pas oublier qu’une maison est un investissement, mais nous rapporte-il vraiment de l’argent ?

Un fois pris en compte le remboursement de crédit sur environ 30 ans, les frais d’entretien, le prix de l’immobilier qui varie d’année en année, nous nous rendons compte que nous n’avons pas forcément gagné de l’argent.

Voyons les choses autrement. Au lieu d’une grande maison, nous achetons un appartement plus petit et nous le louons. Le bien commence alors à s’autofinancer, ce qui nous permet d’avoir d’ici quelques années un petit capital à réinvestir dans un appartement plus grand. C’est le principe d’autofinancement.

A chaque dépense, il faut se poser la question suivante : cet achat va-t-il m’aider à gagner de l’argent ou vais-je en perdre ?

L’important pour un actif est de travailler pour votre personne. Au lieu de travailler de plus en plus dur pour vous acheter ce qui vous fait plaisir, réfléchissez à comment votre argent peut travailler pour vous. Lui, à la différence de vous, ne se fatigue jamais !

L’article suivant est le dernier de notre série et il en sera logiquement la conclusion.

Source : Père Riche, Père Pauvre : ce que les parents riches enseignent à leurs enfants à propos de l’argent afin qu’il soit à leur service, de Robert Kiyosaki et Sharon Lechter. Un Monde Différent, 2001.

Photo credit :  fberbner via fotolia.com

Loris Campanelli Loris Campanelli

Répondre aux demandes de mes clients ainsi que fournir un service de qualité sont mes priorités. Organisé et méticuleux, je me plais à évoluer dans un domaine où les tâches son diverses et le stress omniprésent. Je suis Chef de secteur. Par mon action, je planifie le travail de mes équipes, je réponds aux demandes de mes clients, je m’occupe des salaires ainsi que de la facturation et enfin je remonte les informations à ma direction. Positif et ouvert de nature, je m’adapte rapidement à toute nouvelle structure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.