Un Anooki peut en cacher un autre

Print Friendly, PDF & Email

anooki

En hiver, à Genève, le soleil fait triste mine et reste bas dans le ciel. Diurne ! A peine le temps de l’apercevoir qu’il a déjà plongé dans le noir. La morne saison porte bien son nom.

Pourtant, vendredi dernier, 10 sculptures géantes gonflables ont transformé notre paysage urbain en petites chambres d’enfants.

Jusqu’à dimanche, les Anooki font de Genève leur nouveau terrain de jeu

Ce duo d’esquimaux attachant, issu du monde virtuel, est né il y a 20 ans de l’imaginaire des designers Moetu Batlle et David Passegand. Les deux artistes développent alors un concept original centré sur la réalisation d’animations autour de ces drôles de personnages.

Déclinés sur différents supports de communication, les Anooki deviennent « viral ».

Depuis 9 ans, ils se produisent sous forme de projections monumentales à travers le monde, jusqu’à devenir en 2018 ces lumineux géants vêtus de blanc.

Invités dans le cadre de la 6ème édition du festival de lumières Geneva Lux, leur présence éphémère éclaire la voie, pour peu de garder les yeux grands ouverts.

« Leur banquise a fondu, ils sont les premiers réfugiés climatiques, les premiers touchés », Moetu Batlle & David Passegand

Comment rester de marbre devant ces bidonnants Inuits venus du froid, qui nous amusent et nous questionnent à l’aube du grand moratoire sur le développement et ses enjeux environnementaux.

Ils nous réveillent joyeusement au constat que le temps nous est compté.

Sûr de leur faire-valoir, la magie opère au crépuscule, lorsque les deux compères s’illuminent aux quatre coins de la ville. Cinq pour être plus précis. Immanquables diront certains.

Pour les autres, une balade s’impose :

  • «Escapade» devant le MAH
  • «Récréation» à place de la Madeleine (photo)
  • «Apparition» sur le toit de la gare Cornavin
  • «Cache-cache» à la Cathédrale Saint-Pierre
  • «Secret» sur la porte de la rue Henri-Fazy

Attention, dans quelques jours les Anooki seront sur le départ.

Alors merci les amis et à bientôt sans doute, pour de nouvelles aventures !

 

Informations, programme du Geneva Lux disponible ici

Photo crédit : Lopreno/VdG

Alexandre Tabary Alexandre Tabary

Tour à tour attaché de presse, animateur culturel et assistant administratif, mon parcours atypique m’a permis d’approfondir mes connaissances professionnelles et développer des compétences naturelles, à savoir mon côté diplomate, mes aptitudes créatives et mon sens de l’organisation.

Au bénéfice de plusieurs années d’expériences dans l’administration, dont sept à l’international, j’ai su m’enrichir de rencontres multiculturelles et de points de vue différents.

A même de remplir des fonctions multitâches en plus de garantir un support opérationnel efficace, je favorise l’harmonie et la fluidité dans mes interactions avec la bienveillance qui me caractérise.

Mon habilité d'analyse et ma capacité d’intégration me permettent de m’investir activement dans ce que j’entreprends.

Doté d’un solide esprit d’équipe, optimiste, animé par la volonté de contribuer au bien-être de tous et limiter l’impact de l’Homme sur notre environnement, j’aime à croire que nous sommes capables de faire émerger de nouvelles solutions.

Et si nous posions un regard neuf sur les choses que nous pensons connaître !?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.