Avant elle était ordonnanceur dans l’horlogerie, maintenant elle est assistante administrative

Print Friendly, PDF & Email

sablier-transferabiliteL’ordonnanceur est une spécialiste de la coordination et de la prévision, son rôle est très important, elle est au cœur de la production. Elle gère le temps et rythme la vie de l’usine. Elle est responsable des délais de fabrication, elle assure la mise disposition en temps opportun des approvisionnements indispensable à la fabrication, elle prévoit et affecte les moyens humains et les machines nécessaires au respect du planning, en d’autres termes, elle est responsable de la planification. Cette définition vous satisfait-elle ? Un peu technique non ? Bref nous allons vous expliquer:

Avant elle était ordonnanceur dans l’horlogerie. Maintenant elle est assistante administrative

Avant, elle  travaillait dans une usine horlogère au département fabrication.

Maintenant, elle travaille en tant qu’assistante administrative dans un bureau.

Avant, elle travaillait de manière autonome.

Maintenant, elle apprécie le travaille en équipe.

Avant, elle travaillait en étroite collaboration avec les ateliers et les différents départements.

Maintenant, elle assiste le directeur adjoint.

Avant, elle diffusait et elle suivait le planning hebdomadaire de livraison pour les différents composants et elle mettait à jour en permanence les plannings en fonction des aléas et de l’avancement des pièces.

Maintenant, elle met à jour les dossiers, les plannings du personnel et elle archive les dossiers.

Avant, elle vérifiait la disponibilité des matières brutes et des composants achetés.

Maintenant, elle contrôle les présences, vacances et maladie des collaborateurs.

Avant, elle éditait les ordres de fabrication pour chaque pièce.

Maintenant, elle rédige des procédures pour les différentes tâches administratives.

Avant, elle établissait le programme de fabrication et planifiait le travail de chaque atelier.

Maintenant elle forme et elle encadre les nouveaux collaborateurs.

Avant, elle équilibrait la charge de travail par rapport à la capacité des ateliers et des approvisionnements. Elle devait coordonner que tous les composants de chaque boite arrive en même temps pour le montage.

Maintenant, elle accueille, elle conseille et elle oriente les visiteurs.

Avant, elle devait analyser le portefeuille de commandes, afin de définir ce qu’il fallait fabriquer et pour quel délai.

Maintenant, elle s’occupe de gérer les arrivées et les départs des collaborateurs.

Avant, elle avait des contacts téléphoniques uniquement en interne.

Maintenant, elle a des contacts téléphoniques uniquement en externe.

Avant, elle connaissait par cœur la gamme opératoire de chaque pièce fabriquée (c’est-à-dire toutes les opérations qu’il fallait faire pour fabriquer une pièce), ainsi que le temps de passage pour chaque opération.

Maintenant, elle connaît par cœur toutes les procédures des tâches administratives.

Avant, elle participait à la séance hebdomadaire et elle informait les responsables des différents problèmes fonctionnels.

Maintenant, elle participe à la séance hebdomadaire et elle prend des PV.

Avant, elle coordonnait les actions sur le terrain et elle résolvait les éventuels problèmes (panne de machine, perturbation d’approvisionnement,  absentéisme, changement de programme, modification technique, etc.)

Maintenant, elle continue à gérer les éventuels aléas du quotidien.

La transférabilité des compétences

Voilà! Vous êtes un peu plus au clair concernant son ancienne activité, mais il faut encore qu’elle vous parle de ses compétences. Voici celles qu’elle a développées en tant qu’ordonnanceur et qu’elle peut utiliser en tant qu’assistante administrative :

L’organisation, la rigueur : Elle est primordiale, afin de ne pas se laisser dépasser par les événements, et surtout afin de pouvoir planifier au mieux sa journée, surtout quand différentes tâches doivent être effectuées simultanément.

La disponibilité, la flexibilité : Compétences indispensables, car que se soit en tant qu’ordonnanceur ou en tant qu’assistante administrative, l’emploi du temps est souvent bousculé par des imprévus et il faut constamment jongler, afin de respecter les délais imposés.

L’ouverture d’esprit, l’entregent: Il en faut afin de mettre en place les différents plannings, car il est essentiel de prendre en compte les desideratas de chacun en fonction des disponibilités et des contraintes.

Le sens de la logique, de l’analyse et de la synthèse : Il existe une grande quantité d’informations à emmagasiner, il faut ensuite les analyser et les synthétiser afin de fluidifier les journées de chacun et d’anticiper d’éventuels aléas. 

L’amour des chiffres : Il faut apprécier de travailler avec les données chiffrées et être à l’aise en calcul, que ce soit pour vérifier l’état des stocks, évaluer les besoins ou passer les commandes.

Bref ! Pour conclure, il est indispensable d’être polyvalente, dynamique et réactive quel que soit le métier exercé. En effet, quelles que soit les compétences acquises et quel que soit le domaine, il est toujours possible de les transferer quand nous voulons changer de branche. En effet, nous en avons fait la preuve en ce qui concerne les compétences d’un planificateur reconverti en assistante administrative.

photo credit: 天曉得。 via photopin cc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.