Les banques centrales dans la fintech : Innovations technologiques

Print Friendly, PDF & Email

 

La Banque des Règlements Internationaux (BRI) appelée aussi la « banque des banques centrales », veut créer un HUB d’innovation pour la fintech. C’est entre Bâle et Hong Kong que naîtra ce pôle servant à favoriser les techniques d’investissement. Il se composera d’un réseau d’experts de l’innovation.

 

Le HUB d’innovation pour la fintech

Le but principal de ce nouveau pôle est d’acquérir des connaissances approfondies sur les nouvelles technologies pouvant aider les politiques des banques centrales dans leur rôle. Ce HUB aura aussi comme visée le développement de biens et services publics, afin de continuer à améliorer le fonctionnement du système bancaire mondial.

Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse (BNS), informe que cette dernière est déjà investie dans les innovations technologiques du secteur financier. Avec ses partenaires de la BRI, la banque centrale suisse cherche  à évaluer les développements déterminants et les impacts sur l’économie. Elle assumera un rôle déterminant au sein de ce HUB, dès sa création.

 

Création de monnaie virtuelle

Dans un autre registre, les banques centrales mondiales se demandent si elles vont émettre leur propre monnaie numérique. Augustin Carstens, directeur de la BRI, a déclaré au Financial Times que les États devraient peut-être lancer leurs devises numériques. Après l’avènement des Bitcoins, Etherum et bientôt Libra (pour Facebook), les banques centrales se posent des questions : Comment lutter pour éviter que les crypto-monnaies ne parviennent à avoir une position dominante dans l’économie mondiale.

Un des gros problèmes va rester celui de la garantie de la monnaie créée. Quels seront les garanties (biens physiques, monétaires et virtuels) adossées aux crypto-monnaies ? Quels seront les garanties des informations d’ouverture de compte en vue d’éviter le blanchiment ?

Des questions qui vont nécessiter encore bien des nuits blanches.

Sources : IctjournalMiroir Mag

Francois Marti

Francois Marti


Employé de banque depuis près de 30 ans dans le back-office titres.
Mes expériences sont variées à travers les différents secteurs de ce domaine.
Je suis aussi passionné par le massage et je prépare le diplôme de massage classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.